Rea veut finir sa carrière chez Kawasaki



Jonathan Rea n’envisage pas de rouler pour un autre constructeur que Kawasaki. Il pourrait décider de prendre sa retraite fin 2020, selon les plans du constructeur japonais.

À bientôt 33 ans, Jonathan Rea vit la meilleure période de sa carrière en championnat du monde Superbike. Depuis son transfert dans le Kawasaki Racing Team, en 2015, il n’a connu que des succès. Ses statistiques parlent d’elles-mêmes : 5 titres, 73 victoires, 126 podiums (sur 140 manches), 19 poles, 57 meilleurs tours, et des records qui tombent les uns après les autres.

En 2020, le Britannique va tenter de devenir sextuple champion du monde WSBK. Et ensuite ? Rien n’est encore fixé. Contrairement à Valentino Rossi ou Max Biaggi, il n’a pas l’air de se voir pilote à plus de 40 ans. « Je n’ai pas besoin de rouler jusqu’à la fin de ma vie, dit-il à Speedweek. D’un point de vue économique je vais bien, j’ai une bonne vie même en dehors des courses. J’aime mes journées sur la moto, la compétition en général. »

« Le fait que je continue ou pas dépendra beaucoup de ce que Kawasaki veut faire en 2021. Selon ça, je pourrais même penser à prendre ma retraite », ajoute Jonathan Rea. Il ouvre donc la possibilité à un retrait de la compétition Superbike dans moins d’un an. Avec, sans doute, le souhait d’un scénario de « départ au sommet ».

Des hypothèses mais une certitude : il ne se voit pas rouler pour un autre constructeur que Kawasaki. « La plupart de mes bons souvenirs en carrière sont avec Kawasaki. Je ne m’imagine pas sur une moto différente. » Dès lors, on comprend mieux pourquoi les plans des Verts en 2021 pourraient conditionner son futur.

Jonathan Rea espère même pouvoir continuer à travailler pour Kawasaki dans le futur. « Au cas où je déciderais de partir, je parlerai à Kawasaki pour savoir s’il y a une place pour moi dans l’entreprise après les courses. Peut-être en tant que pilote d’essais, qu’ambassadeur de la marque ou pour gérer l’équipe. N’importe quoi, mais faire quelque chose ! » Car le Britannique ne veut surtout pas rester inactif : « Si je devais passer la journée assis sur le canapé avec ma femme, je pense que je ne tarderais pas à demander le divorce ! »

Stay tuned !
Rejoignez-nous sur Facebook, Twitter, Instagram.

« Je ne comprends pas pourquoi Rea n’est pas en MotoGP »

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de