Ricky Brabec, le coup de poisse

Ce sera sans aucun doute le grand malheureux de ce Rallye Dakar 2019 : Ricky Brabec. Alors qu’il menait le classement général, l’Américain a été contraint à l’abandon. Pour la troisième fois consécutive. 

Adepte de tout ce qui possède 2 roues, que ce soit un vélo ou une moto, Ricky Brabec est à n’en pas douter l’un des meilleurs spécialistes des rallyes tout-terrain aux États-Unis. Il y a remporté le titre de champion de la discipline, ainsi que de nombreuses autres courses (la Baja 1000, la Baja 500, Vegas to Reno…). De quoi lui permettre de rejoindre le Monster Energy Honda Team.

Pilote d’usine, Ricky Brabec voulait jouer la victoire. « J’ai appris de mes dernières années, maintenant je sais quoi faire », assurait-il. Lors de son premier Dakar en 2016, à l’âge de 24 ans, il s’était classé 9e. Une performance qui devait en appeler d’autres : l’année suivante, il remporte sa 1ère étape à Uyuni. Avant de devoir abandonner suite à une grosse chute.

Pas découragé, Brabec revient en 2018, toujours au guidon d’une Honda. Il pointe 7e au classement général lorsque, lors de l’avant-dernière journée de compétition, le moteur de sa 450 CRF le trahit. Revanche était donc attendue pour l’édition 2019.

Tout avait bien débuté : 3e lors de la première étape, 2e lors de la seconde, vainqueur de la quatrième… Peu à peu, Ricky Brabec s’était imposé comme l’un des hommes forts de la compétition. Voire L’homme fort, grâce à sa régularité : au soir de l’étape n°7, l’Américain était leader du classement général, avec pas loin de 10 minutes d’avance sur tous ses plus féroces poursuivants. De plus en plus grande était l’opportunité de devenir le premier pilote des États-Unis à remporter le Rallye Dakar.

Hélas, la malchance a une nouvelle fois brisé sa tentative. Ricky Brabec n’a pas vu l’arrivée de la huitième étape, encore lâché par le moteur de sa Honda. La poisse pour l’Américain, qui retentera sans doute en 2019

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
141Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de