Rins-2021 : « Si Suzuki est satisfait, je resterai »



Classé quatrième du championnat MotoGP en 2019, Alex Rins espère pouvoir monter sur le podium en 2020. Attentes, ambitions, adversaires : il s’est confié dans un long entretien au journal italien Motosprint. Voici l’essentiel à en retenir.

La saison 2019 : « Nous sommes où nous devions être. Notre résultat reflète le travail de 2018, et pas seulement de 2019. L’objectif principal était d’obtenir une victoire, ce que nous avions manqué l’an dernier, et nous n’en avons pas eu une mais deux. J’aurais préféré terminer le championnat à la troisième place, mais certaines choses s’obtiennent avec patience. »

Jouer le titre en 2020 : « Oui, c’est évidemment le but. (…) Évidemment je rêve de triompher avec la Suzuki, et ils ont le même objectif. De notre côté nous faisons tout pour que ce rêve se réalise. En 2020 nous devons essayer de profiter de l’expérience acquise au fil des années.

Cela dépend de la façon dont les choses vont se passer, à commencer par notre évolution en termes de moteur et mon évolution en tant que pilote, parce que nous avons besoin de plus de continuité dans les résultats. À ce stade… »

De quoi il a besoin : « La moto et moi devons encore progresser pour être au niveau des pilotes qui sont devant. Nous avons besoin de plus de continuité, de régularité. Sur certaines courses nous avons fait des erreurs que nous n’aurions pas dû faire. En trouvant de la constance devant, en ralliant toujours l’arrivée, nous pourrons faire de grandes choses.

Un peu plus de moteur serait pas mal, pour pouvoir nous défendre dans les lignes droites. Et un peu plus de stabilité au freinage. Un peu de tout… »

Marc Marquez : « Marc est un pilote au talent exceptionnel, qui a énormément gagné en 2019. Sans compter que le titre est sien depuis 2016. Il est logiquement un pilote à étudier, qui peut être une source d’inspiration, car il faut toujours apprendre du meilleur. Ensuite, chaque fois que j’entre en piste, je le fais avec pour but de rester devant lui et d’être le meilleur. Et quand cela n’arrive pas, j’analyse les raisons pour lesquelles je n’ai pas été devant Marc. »

Fabio Quartararo : « Son année a été incroyable, l’une des meilleures, sinon la meilleure depuis qu’il est en championnat du monde. Même dans les catégories inférieures, il n’était pas monté ausssi souvent sur le podium. Il n’a peur de rien. Il va très vite et quand il faut faire le tour le plus rapide, il prend d’énormes risques. Quand il a un nouveau pneu, il trouve toujours un moyen d’arriver au sommet. Puis, comme tous les pilotes, il a ses forces et ses faiblesses. »

2021 : « Je crois qu’il est trop tôt pour parler de ça. Je pense avant-tout que 2020 doit être une bonne saison. Si chez Suzuki ils sont satisfaits de moi, alors je resterai volontiers. S’ils ne sont plus satisfaits, nous y réfléchirons. Mais pour le moment, je pense que la satisfaction est réciproque. »

Un ‘renouvellement’ en MotoGP ? « Au final, le protagoniste est celui qui met le plus de gaz. Fabio a été le protagoniste de la fin de la saison, non pas à cause de son âge ou de sa génération, mais parce qu’il est allé aussi vite et qu’il s’est battu avec Marquez. C’est la vitesse qui compte, pas la génération. L’âge n’est qu’un nombre. Regardez Valentino. »

Stay tuned !
Rejoignez-nous sur Facebook, Twitter, Instagram.

Alex Rins : « Finir dans le top-3 en 2020 »

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de