Rins à Barcelone : « J’arrive confiant »



Après avoir manqué le podium au Mans (10e) et au Mugello (4e), Alex Rins le retrouvera-t-il à Barcelone ? Le pilote Suzuki explique qu’il a ses chances.

« Avec Barcelone et Assen arrivent maintenant deux pistes qui devraient nous être favorables », expliquait Alex Rins à quelques jours du Grand Prix de Catalogne (lire ici). D’après lui, la configuration de la piste convient à sa machine. En 2016, Maverick Viñales, alors pilote Suzuki, avait terminé 4e. L’an dernier, Alex Rins a abandonné sur problème technique.

« Je suis curieux d’aller à Montmelo, parce que certains parties du circuit sont similaires au Mugello, et il y en a qui pourraient correspondre à notre GSX-RR, donc j’arrive avec confiance. En Italie nous avons prouvé que nous pouvons être efficaces et préparer de bons rélages pour ce type de tracé, donc je pense que nous pouvons envisager une course positive. »

Alex Rins est le Monsieur Remontada de la saison 2019 : de 10e à 4e au Qatar ; de 16e à 5e en Argentine ; de 7e à 1er aux États-Unis ; de 9e à 2e en Espagne ; de 19e à 10e en France ; de 13e à 4e au Mugello. À quoi s’attendre ce week-end ? Il espère tirer profit de la bonne séquence dans laquelle il est. « Les choses se passent bien, notre progression et nos résultats sont bons, nous avons les idées claires sur là où nous devons progresser. »

Au classement du championnat, le pilote Suzuki est toujours troisième mais a perdu du terrain en Italie : à 15 points d’Andrea Dovizioso et à 27 points de Marc Marquez. Il lui faut contenir le retour de Danilo Petrucci, revenu à 6 longueurs.

Pour Rins, le meilleur reste à venir ?

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

1
Poster un Commentaire

1 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
0 Auteurs du commentaire
  S’abonner  
le plus récent le plus ancien le plus populaire
Notifier de

[…] Rins à Barcelone : « J’arrive confiant » […]