Rossi : Marquez favori, Rins jouera le titre



Après trois Grands Prix, un groupe de quatre pilotes se tient en 9 points : Andrea Dovizioso, Valentino Rossi, Alex Rins, Marc Marquez. Quatre pilotes, quatre motos différentes et du beau spectacle en prévision pour la suite de la saison 2019.

Mais le champion du monde sortant, Marc Marquez, reste le favori. Ainsi pensent Max Biaggi (lire ici), Kenny Roberts, mais également Valentino Rossi. « La situation n’est aussi équilibrée que parce que Marquez a chuté, autrement il serait seul devant, postule-t-il sur Autosport. Marquez reste le favori parce qu’au Qatar il a fait 2e, en Argentine il a dominé et à Austin il aurait gagné s’il n’était pas tombé. »

L’invité surprise (ou pas ?) de ce top-4, c’est Alex Rins, vainqueur du GP des Amériques. Que Rossi voit « évidemment comme un adversaire pour le titre, parce qu’il ne s’agit pas que d’une course : l’an dernier il a été fort durant la deuxième partie de la saison ». En effet, le pilote Suzuki avait terminé 2018 avec 3 podiums en 4 courses. Et il a déjà gagné le respect du Docteur, qui explique :

« Il est toujours près du sommet, il est toujours rapide en course, même si parfois il a du mal aux essais. Je suis content de cela, parce que je suis plus ou moins dans le même bateau ! Il est précis et il roule propre, c’est important pour présever les pneus en deuxième partie de course. Il est très dur à battre. »

Rossi candidat au titre ? « Trop tôt pour le dire »

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

3
Poster un Commentaire

3 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
1 Auteurs du commentaire
  S’abonner  
le plus récent le plus ancien le plus populaire
Notifier de
fred-bear

Rins ne jouera rien du tout

[…] réactions. Alors que Valentino Rossi pense que l’Espagnol a les capacités de jouer le titre (lire ici), ou qu’Andrea Dovizioso s’en méfie pour la prochaine épreuve à Jerez (voir là), au […]

[…] reste toutefois le favori, ainsi que l’a récemment rappelé Valentino Rossi (lire ici). Cal Crutchlow, lui, ne perd pas son admiration pour l’Espagnol. « Nous autres ne voulons […]