Rossi-Petronas, c’est en bonne voie



Les négociations pour l’arrivée de Valentino Rossi au Petronas Yamaha Sepang Racing Team ont été entamées. Le deal porterait sur la saison 2021, avec une option pour 2022.

Razlan Razali, patron de l’équipe Petronas Yamaha SRT, disait attendre l’appel de Valentino Rossi et avoir « besoin de comprendre ce qu’il veut ». Depuis, les choses ont visiblement avancé, selon les indications de plusieurs sources. D’après Gpone, l’arrivée du pilote italien dans le team malaisien serait même entendue.

Les discussions porteraient désormais sur les termes du contrat. Valentino Rossi porterait les couleurs Petronas au moins un an (2021), avec une option pour la saison 2022. Son coéquipier serait son compatriote et ancien poulain Franco Morbidelli, présent dans l’équipe depuis 2019. Il faudra aussi décider de qui composera l’entourage de Valentino Rossi, s’il prendra avec lui les hommes qu’il a chez Monster Energy Yamaha MotoGP ou s’il disposera des techniciens du Petronas Yamaha Sepang Racing Team.

Que l’affaire commence à devenir sérieuse maintenant n’a rien de surprenant. Avec le travail de la Dorna pour organiser des Grands Prix en temps de confinement, pilotes et équipes commencent à voir le bout du tunnel. Il faut aussi dire que le temps passe, et que les contrats pour 2021 doivent commencer à être scellés. Ayant compris qu’il devrait se décider sans avoir encore pu rouler en 2020, Valentino Rossi a choisi de poursuivre en 2021. Et vient de reprendre l’entraînement au Ranch de Tavullia.

Revoir : les 9 titres de Valentino Rossi !

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

3
Poster un Commentaire

3 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
0 Auteurs du commentaire
  S’abonner  
le plus récent le plus ancien le plus populaire
Notifier de

[…] Rossi-Petronas, c’est en bonne voie […]

[…] Rossi-Petronas, c’est en bonne voie […]

[…] Rossi-Petronas, c’est en bonne voie […]