Rossi : ‘sauver’ la saison en étant meilleur pilote Yamaha ?



Pris entre Maverick Viñales (5e) et Fabio Quartararo (7e), Valentino Rossi (6e) lutte pour la place de meilleur pilote Yamaha. Cela atténuerait le bilan mitigé de sa saison 2019.

Quand peut-on considérer qu’une saison est ‘ratée’ ou ‘réussie’ ? Cela dépend de l’identité du pilote et du contexte qui l’entoure. Pour Marc Marquez, par exemple, la saison serait ratée s’il n’est pas champion du monde. Pour Danilo Petrucci, on ne pourra pas dire que 2019 est raté car cela fait déjà quelques mois qu’il a atteint son objectif annuel : remporter un Grand Prix. Et pour Valentino Rossi, où mettre le curseur ?

La question est épineuse. D’un côté, son bilan est jusqu’à présent décevant : il n’est que 6e du championnat, n’a gagné aucune course depuis plus de 2 ans, n’est plus monté sur le podium depuis 11 Grands Prix (du jamais vu depuis qu’il est sur une Yamaha)… Quand on est pilote d’usine, nonuple champion du monde et qu’on vise un 10e titre, difficile d’être satisfait.

De l’autre, Valentino Rossi a 40 ans, bientôt 41. Il est le vétéran du plateau, et chevauche une M1 aux performances bien souvent limitées. Déficit de puissance moteur, manque de grip à l’arrière, partie électronique à revoir… Les problèmes soulignés par les pilotes Yamaha sont multiples et témoignent d’une certaine impuissance sur de nombreux circuits (Losail, Mugello, Aragon…). Cela n’excuse pas tous les résultats, mais permet de contextualiser la situation.

À l’abordage de la dernière partie de la saison, comment ‘redorer’ son bilan ? Retrouver le podium serait un premier soulagement. L’étape suivante, gagner un Grand Prix, mettrait fin à la longue série sans succès du Docteur. Le troisième objectif à observer est celui du classement général.

Pour le titre, c’est déjà mathématiquement impossible. La place de vice-champion est quasiment inenvisageable, Andrea Dovizioso étant 65 points devant lui. Viser le podium final est encore réaliste, car Danilo Petrucci (4e) et Alex Rins (3e) sont à 18 et 19 points. Mais Valentino Rossi est aussi concerné par un autre championnat : celui des pilotes Yamaha.

Si l’on considère, comme on le fait dans le clan Yamaha, que les M1 sont moins compétitives que les machines de tête, alors celui qui finira n°1 de la marque aura déjà un certain mérite. Il sera en tout cas moins déçu que les autres d’avoir été battu par Marc Marquez et Andrea Dovizioso, car il a au moins « sauvé les meubles » en montrant qu’il était le meilleur de ceux qui ont son matériel. C’est notamment pour cela qu’à chaque Grand Prix, Maverick Viñales répète qu’il veut « être le meilleur pilote Yamaha ».

Durant la première partie de la saison, Valentino Rossi était le leader des Bleus. Il a ensuite cédé cette position à Maverick Viñales, mais son coéquipier n’a qu’un avantage de 10 points sur lui. Il est dans une meilleure séquence (il l’a battu lors des 3 dernières courses) mais tout reste jouable.

À défaut de briguer la victoire, l’Italien peut donc nourrir l’ambition d’être le premier pilote Yamaha au soir de la dernière course, à Valence. Mais s’il doit reprendre Maverick Viñales, il va aussi falloir se méfier de Fabio Quartararo (7e), car le Français n’est plus qu’à 14 points de l’Italien.

Maverick Viñales, Valentino Rossi et Fabio Quartararo se tiennent en 24 points, alors que 125 restent à marquer. La place de n°1 Yamaha se jouera entre eux. Le quatrième larron, Franco Morbidelli, conserve mathématiquement des chances (il est à 67 points) mais semble encore un cran en-dessous.

Classement MotoGP après Aragon (14/19) : 1. Marquez 300, 2. Dovizioso 202 (-98), 3. Rins 156 (-144), 4. Petrucci 155 (-145), 5. Viñales 147 (-153), 6. Rossi 137 (-163), 7. Quartararo 123 (-177), 8. Jack Miller 117 (-183), 9. Crutchlow 98 (-202), 10. Morbidelli 80 (-220)… Classement complet ici

Rossi : « Quartararo nous pousse à aller plus vite ! »

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

5
Poster un Commentaire

5 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
2 Auteurs du commentaire
  S’abonner  
le plus récent le plus ancien le plus populaire
Notifier de
fred-bear

Sauf chute (s) de vinales et quartararo il va être le dernier des yamaha. Il est cuit et il n’y a que lui pour ne pas le voir et ses fans inconditionnels, vous savez ceux qui se tripoter t en regardant ses posters.
Bon je vais encore me faire insulter.

[…] Rossi : ‘sauver’ la saison en étant meilleur pilote Yamaha ? […]

[…] Rossi : ‘sauver’ la saison en étant meilleur pilote Yamaha ? […]

alain stanislas

c a etait un grand qu il laisse la aux pilotes avec un potenciel plus elevee faut tournee la page

alain stanislas

ta raison il faut qu il arrete avant d etre redicule