Sachsenring : Ce que Fabio Quartararo a appris



Troisième du Grand Prix d’Allemagne, Fabio Quartararo n’était pas le plus rapide mais a su garder son calme et gérer sa course pour finir sur le podium. Une maîtrise qui lui permet de conforter sa place de leader du championnat « Être rapide est une chose, être rapide et réfléchir en est une autre et je crois que cette année, je le fais mieux. »

On ne peut pas gagner à tous les coups, mais il faut savoir gérer quand les choses tournent mal pour être champion : ainsi pourrait être résumée la course du Sachsenring de Fabio Quartararo.

Parti depuis la première ligne, le Français n’a pas été aussi tonitruant que lors des semaines précédentes. Il a même semblé être, durant la première moitié du Grand Prix, le pilote le plus en difficulté du groupe de tête. Descendu au sixième rang et menacé par les hommes derrière lui, il ne s’est pas affolé et a ensuite su hausser le rythme en fin d’épreuve. Remonté troisième à une dizaine de tours de l’arrivée, Fabio Quartararo a ensuite solidement défendu sa position, résistant aux pilotes Ducati derrière lui. Un podium important, car il lui permet de marquer de précieux points alors qu’il aurait pu en perdre.

Dès le warm-up, il a compris que ce dimanche 20 juin ne serait pas celui de sa 7e victoire en MotoGP. « Ce matin nous avons vu que l’un de nos points faibles était le secteur 2. Je savais que nous allions avoir du mal et c’est ce qui arrivé. J’étais extrêmement lents dans les virages 6 et 7. Le reste allait mais je souffrais beaucoup dans ces virages où on reste longtemps sur l’ensemble. Avec le team on a dit ‘Ok, on a un bon rythme mais se battre pour la victoire va être très difficile’. L’objectif était de finir devant les pilotes Ducati, essayer de faire un podium, et nous l’avons fait. C’est du bon travail parce que nous avions du mal, avec un feeling différent des courses précédentes. »

Auteur de la meilleure sortie de grille, le pilote Yamaha s’est fait doubler par Aleix Espargaro et Marc Marquez au premier virage. Sixième après 9 tours, il n’a pas perdu son sang-froid et a accepté de laisser la victoire filer devant lui. Mieux valait gérer la situation et prendre les points à prendre, plutôt que tout tenter et partir à la faute.

« J’ai fait un bon départ mais j’avais du mal à freiner tard au premier virage, c’est un point sur lequel je dois travailler. Quand la pluie est arrivée j’ai pensé au Mans où ça s’était bien passé, mais doubler sur ce circuit est un cauchemar. Je savais qu’avec Marc devant et Miguel deuxième, ils allaient partir. J’étais avec Aleix et Jack, je devais gérer les pneus. Sur cette course j’ai appris à gérer, être calme. Ce podium était important car nous n’avions pas les sensations correctes ; elles étaient bonnes, mais pas correctes. »

Ce résultat obtenu alors que tout n’était pas idéal pour lui illustre sa nouvelle approche de la course, plus mature que lors des saisons précédentes. « La moto progresse. Celle de l’an dernier était bonne, mais sur certains circuits c’était un désastre total. Cette année j’ai plus de feeling avec l’avant. Ici nous avons eu du mal mais je prends chaque fois plus d’expérience. J’apprends, car quand j’étais 5e et que j’ai vu Marc et Miguel partir, dans le passé j’aurais poussé à fond pour doubler et essayer de partir avec eux. Ou au moins avec Miguel. Plus qu’être rapide, je pense que je pense un peu plus sur la moto. Être rapide est une chose, être rapide et réfléchir en est une autre et je crois que cette année, je le fais mieux. »

Le Français a aussi sauvé l’honneur de Yamaha en Allemagne, alors que son coéquipier Maverick Viñales a passé la course dans les dernières positions. « C’est vrai que ce week-end le feeling était différent, l’avant était un peu étrange, l’arrière… Disons que le feeling général était différent, commente-t-il. Ils essaient beaucoup de choses mais je préfère regarder les pilotes devant moi, et pas seulement ceux de Yamaha. Je suis plus concentré sur moi-même. Maverick est très rapide, il a gagné la première course au Qatar et sera là à Assen. »

Son avantage sur son dauphin, Johann Zarco, passe de 14 à 22 points. Fabio Quartararo repart du Sahsenring un peu plus leader du championnat, et quasi-assuré de rester le patron durant la trêve estivale, sans pour autant en faire une obsession. Et pour cause :

« C’est important mais j’ai un exemple sur le sujet : je me rappelle de Marc (Marquez) en Thaïlande en 2019, il avait juste besoin de finir devant Dovi pour être champion, et pourtant nous nous sommes battus jusqu’au dernier moment. Pour gagner le championnat, il faut remporter des courses et décrocher des podiums. Je suis bien sûr content d’augmenter mon avance, mais je vais aller à Assen pour me battre pour la victoire, et non pas regarder où sera Zarco. C’est le plus important à faire car nous ne sommes même pas à la moitié du championnat. »

Championnat MotoGP après le Sachsenring : 1. Quartararo 131 pts, 2. Zarco 109 (-22), 3. Miller 100 (-31), 4. Bagnaia 99 (-32), 5. Mir 85 (-46), 6. Viñales 75 (-56), 7. Oliveira 74 (-57)… Classement complet

✪ Vous aimez notre travail ? Aidez GP-Inside à survivre en devenant Premium : soutenez un média sérieux et passionné, gagnez ses concours, profitez d’un site sans pub, accédez à l’intégralité du contenu. Attention : derniers jours pour l’offre de lancement !

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email
S’abonner
Notification pour
21 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

[…] Sachsenring : Ce que Fabio Quartararo a appris […]

Jean-christophe Joanne
4 mois il y a

Bien géré, d’autant que doubler en début de course était très difficile. La solution sur 1 tour n’est pas celle de toute une course

3 mois il y a

gay arab dating website

Sachsenring : Ce que Fabio Quartararo a appris – GP Inside

how many carbs can you have on keto https://ketodietplanus.com/

2 mois il y a

gay dating

Sachsenring : Ce que Fabio Quartararo a appris – GP Inside

1 mois il y a

gay dating south florida https://gaychatgay.com/

1 mois il y a

100 gay dating site https://gay-singles-dating.com/

1 mois il y a

gay dating his dad https://datinggayservices.com/

1 mois il y a

japan gay dating https://gayedating.com/

1 mois il y a

gay indiana dating https://gaydatingcanada.com/

personal essay writing https://essaywritercentral.com/

29 jours il y a

who to write an essay https://essayghostwriter.com/

i need help writing an essay https://essaypoints.com/

paid essay writing https://essaytag.com/

15 jours il y a

write college essays for money https://essaysnet.com/

13 jours il y a

write a essay for me https://online2casino.com/

writing a biography essay https://onlinecasinos4me.com/

online casinos with no deposit bonus https://casinosonlinex.com/

top online casinos usa https://onlinecasinoad.com/