Sachsenring, Crutchlow (3e) : « Trop risqué d’attaquer Maverick »



Cal Crutchlow n’était plus monté sur le podium depuis huit courses, et il l’a retrouvé en Allemagne. Une surprise et une récompense du travail fourni ces dernières semaines.

La course : « L’équipe a fait du bon travail. Nous avons trouvé un moyen d’améliorer notre rythme. Nous ne pensions pas pouvoir être aussi rapides, les gars du team étaient sans voix quand ils ont vu ce dont j’étais capable. La piste était pire qu’hier, donc c’était étrange de pouvoir être aussi rapide. Les pneus ont parfaitement fonctionné et n’ont commence à perdre en adhérence qu’en fin de course. Nous avons toujours travaillé dur, Honda méritait d’avoir 2 motos sur le podium. »

Derrière Viñales : « Vers la mi-course j’allais attaquer Maverick, puis je me suis dit que j’étais sur le podium, qu’il fallait s’en contenter, Ensuite j’ai pensé que c’était une bonne opportunité, à 5 ou 6 tours de l’arrivée. Le vent était si fort que mes yeux larmoyaient sous ma visière, c’est pourquoi j’ai parfois perdu du terrain en secouant la tête pour retenir les larmes.

Je suis revenu sur Maverick à 2 tours de la fin, mais c’était trop risqué de tenter une attaque avec les pneus aussi usés. Je voulais à tout prix monter sur le podium. Nous le méritions. »

Marc Marquez : « Peut-être que sans être derrière Maverick, j’aurais pu suivre un peu plus Marquez, mais ici il est imbattable. Il pilote beaucoup mieux que ces dernières saisons, il a progressé. À mon avis, le championnat est plié depuis au moins 4 courses. Marc est à un niveau différent des autres. À ce stade, il peut penser à s’amuser et voudra gagner partout. »

La blessure : « Peut-être devrais-je me blesser plus souvent ! (rires). Ma condition physique était bonne. Je ne voulais pas utiliser cette excuse pour me justifier et ralentir, ou penser que j’aurais pu faire mieux sans être blessé. »

Au championnat, Cal Crutchlow fait une très bonne opération car il se relance dans la course au titre de meilleur pilote satellite : il revient à hauteur de Fabio Quartataro (égalité) et de Jack Miller (3 points de retard).

Cliquez pour : résultats du GP ici ; classement du championnat là.

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

3
Poster un Commentaire

3 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
2 Auteurs du commentaire
  S’abonner  
plus récent plus ancien Le plus populaire
Notifier de
DD

Au moins il est lucide le Cal !
Personne ne semble en mesure de battre MM….bravo à lui, mais dommage pour le suspens

Tammy

Allez sur http://Badoo.red – excellent site de rencontres pour adultes avec système de recherche intelligent pour trouver un partenaire pour avoir des relations sexuelles

[…] Un avantage que Cal Crutchlow attribue aussi aux qualités du pilote Espagnol : « C’est grâce à Marc, il est encore meilleur cette année. Même si Dovi a une mauvaise course, Marc tentera d’aller gagner parce qu’il sait que cela peut être un gros avantage pour plus tard. » Après le Sachsenring, le pilote LCR a dit que « le championnat est plié depuis au moins quatre courses » (lire ici). […]

Facebook

Nouvelles Applications

Disponible sur Google Play
Disponible sur Apple App Store