Sachsenring, Dovizioso (5e) : « Nous ne parvenons pas à inquiéter Marquez »



Avec la cinquième victoire de Marc Marquez décrochée ce jour sur le Sachsenring, Andrea Dovizioso s’est pris un bon coup derrière les étiquettes, lui rappelant déjà que la trêve estivale avait sonné, et avec elle la moitié du championnat qui était déjà joué. Il termine 5e derrière son coéquipier Danilo Petrucci.

Une fois de plus, le pilote Ducati n’a pas bataillé contre Marc Marquez, le leader du championnat, mais bel et bien contre son propre coéquipier Danilo Petrucci. Ce dernier, très en verve depuis sa première victoire en Italie, n’a de cesse de tenir en respect celui qui est censé être le Fer de Lance des Rouges, DesmoDovi. Il y met visiblement un point d’honneur, prenant tout de même de grands risques au regard des passes d’armes avec son leader.

Le feu ardent du championnat semble désormais brûler en Petrux. Un Danilo Petrucci qui a en outre été confirmé ces derniers jours, dans l’équipe officielle Ducati, pour l’an prochain. Au championnat, les deux pilotes Ducati se talonnent : Dovizioso est second avec 127 points, quand Petrucci est troisième avec 121 points. Autant dire que la bataille pour la place de dauphin fait rage entre les deux hommes.

Au terme d’une course décevante qui voit Marc Marquez prendre un peu plus le large au championnat, Andrea Dovizioso fait le bilan alors que la trêve estivale s’annonce : « Si je compare par rapport à l’an passé, l’écart avec Marc en terme de points est moins grand. Je suis second au championnat, cette première partie de saison est plutôt positive. Nous sommes cependant en difficulté car nous manquons de vitesse en passage de courbes. C’est notre point noir. Cela m’inquiète par rapport à nos autres adversaires. Nous avons trois semaines pour rectifier le tir et trouver une solution dès le retour des congés. »

Le pilote poursuit en expliquant : « Cette saison il y a de beaucoup de concurrence, le niveau est de fait très relevé, de nombreux pilotes sont très rapides. Ce qui est une réalité est nous ne parvenons pas à gêner Marc Marquez. D’autres pilotes ont réussi à passer à la vitesse supérieure, nous non. La gestion des pneus y est pour beaucoup. C’est quelque chose que nous avons du mal à gérer en fin de course.

Sur de nombreux circuits où l’on ne nous attendait pas nous avons tout de même réussi à faire un petit quelque chose. Mais là au Sachsenring, c’est la goutte d’eau, ça ne va pas. On ne peut pas dire que nous soyons mauvais mais les autres ont poursuivi leurs avancées alors que notre coté, j’ai la sensation que l’on stagne. J’attends maintenant avec impatience, Brno et Spielberg où la Ducati devrait bien marcher pour jouer la victoire, mais ce ne sera pas suffisant pour le championnat.

Tout le monde est très impliqué chez Ducati mais il est nécessaire de nous concentrer sur cette problématique de vitesse en courbe qui est la notre depuis longtemps et que nous n’avons toujours pas réussi à résoudre. Il serait temps » conclut le coéquipier de Danilo Petrucci.

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

3
Poster un Commentaire

3 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
2 Auteurs du commentaire
  S’abonner  
le plus récent le plus ancien le plus populaire
Notifier de
Spec

Nous ne parvenons pas à inquiéter Marquez »…..LE SCOOP….. ça c’est du journalisme sportif comme on aime?

Dude

Et pourquoi ils stagnent? Parce que Lorenzo n’est plus là pour développer la moto. On a maintenant la preuve que le 99 est vraiment le meilleur metteur au point.

[…] Sachsenring, Dovizioso (5e) : « Nous ne parvenons pas à inquiéter Marquez » […]