Sachsenring, MotoGP : Quartararo et Zarco sans rivaux !



Fabio Quartararo était le plus fort au Sachsenring. Le Français a remporté sans souci le Grand Prix d’Allemagne, loin devant son compatriote Johann Zarco qui n’a pas non plus été inquiété par le reste du peloton. Tombé, Francesco Bagnaia a vraisemblablement fait l’erreur de trop dans la lutte pour le titre.

« Qui sera le premier pilote à gagner au Sachsenring après Marc Marquez, invaincu depuis 2013 mais forfait cette année ? » La question a alimenté les discussions du paddock tout au long de la semaine. Dimanche, la réponse n’a pas mis beaucoup de temps à se dessiner. Au-dessus du lot, Fabio Quartararo a offert à Yamaha son premier succès en Allemagne depuis 2009, et augmenté de manière considérable son avance au championnat.

Deuxième sur la grille, le Niçois a parfaitement jailli de la grille pour signer le holeshot devant le poleman, Francesco Bagnaia. Ce-dernier à bien tenté de reprendre les commandes à l’entrée du deuxième tour, mais Fabio Quartararo a immédiatement repiqué à l’intérieur pour conserver sa place de leader, avant de se mettre à l’abri en prenant quelques dixièmes d’avance.

Le duel au sommet Pecco/Fabio a finalement tourné court : bien décidé à ne pas lâcher, l’Italien a finalement perdu l’arrière à la sortie du premier virage, terminant son Grand Prix dans le bac à graviers. Son cinquième résultat blanc de l’année en dix courses, et sans doute celui de trop dans la lutte pour le titre de champion du monde.

Avant de tomber, Francesco Bagnaia commençait à se faire reprendre par Johann Zarco, incisif troisième après avoir dépassé Aleix Espargaro dans le Waterfall, impressionnant virage en descente du circuit du Sachsenring. Sa chute a facilité la vie du pilote Pramac, alors à une seconde de Fabio Quartararo en tête. On s’est un temps demandé si le pneu arrière dur de Johann Zarco, censé tenir plus longtemps sur la durée que le medium de son compatriote, allait lui permettre de revenir au fil des kilomètres. La réponse était non : la cadence d’El Diablo est restée supérieure, et les secondes d’avance se sont progressivement accumulées.

En tentant de suivre le leader, Johann Zarco s’est aussi mis à l’abri des hommes derrière lui, sur lesquels se sont concentrées les caméras puisque la troisième place a fait l’objet de plus de bagarre. Un temps menacé par Maverick Viñales, Aleix Espargaro a finalement été débarrassé de son coéquipier en raison d’un problème technique à l’arrière de l’Aprilia. Mais l’Espagnol a eu à faire face à Jack Miller, revenu comme un boulet de canon après avoir dû effectuer un Long lap en raison d’une pénalité – chute sous drapeau jaune aux essais.

Après deux tentatives avortées, l’Australien a finalement trouvé l’ouverture sur son rival au bénéfice d’une erreur commise à trois tours de l’arrivée. Le podium en est figé : Fabio Quartararo s’impose pour la troisième fois de l’année avec 5 secondes d’avance sur Johann Zarco, qui collecte son quinzième trophée en MotoGP, et plus de 8 sur Jack Miller, de retour devant après deux contre-performances au Mugello (15e) et à Barcelone (14e).

Battu dans les derniers kilomètres, Aleix Espargaro termine quatrième, du jamais vu pour une Aprilia RS-GP au Sachsenring. Luca Marini complète le top-5 et égale son meilleur résultat en catégorie reine, confirmant qu’il progresse sans faire de bruit. Jorge Martin place une quatrième Ducati dans le top-6, tandis que Brad Binder signe l’une des remontées du jour en finissant septième après être parti quinzième.

Étonnant cinquième en qualification, le rookie Fabio di Giannantonio termine juste derrière le Sud-Africain et enregistre son premier top-10 en MotoGP. Il devance la deuxième KTM officielle de Miguel Oliveira (9e), mais aussi son coéquipier chez Gresini, Enea Bastianini (10e), en retrait tout au long du week-end. Suivent les débutants Marco Bezzecchi (11e) et Raul Fernandez (12e), ce-dernier décrochant son meilleur résultat dans la catégorie.

Arrivé 29 secondes après son coéquipier, vainqueur, Franco Morbidelli se contente de la treizième place devant Andrea Dovizioso, troisième pilote Yamaha du classement. Remy Gardner (15e) marque le dernier point. Ce qui signifie qu’il n’y en a aucun pour Honda, invaincu au Sachsenring depuis 2010. Dimanche noir pour le HRC : Stefan Bradl a fini seizième, Takaaki Nakagami a chuté, tandis que Pol Espargaro et Alex Marquez sont rentrés aux stands en cours de route.

Cette troisième victoire de la saison permet à Fabio Quartararo d’augmenter son avance au championnat. Son dauphin, Aleix Espargaro, passe de 22 à 34 points de retard. Johann Zarco profite de la contre-performance d’Enea Bastianini pour lui prendre la troisième place, et faire office de premier pilote Ducati. Francesco Bagnaia sort du top-5 après sa chute, cédant sa position à Brad Binder.

Tous ces hommes seront de retour en piste dans cinq jours à Assen, pour le Grand Prix des Pays-Bas. Fabio Quartararo possédant plus d’une course d’avance sur ses adversaires, il est déjà certain d’entrer dans la trêve estivale en tête du classement.

Sachsenring (GP d’Allemagne) – Course MotoGP :

Championnat MotoGP après le GP d’Allemagne (10/20) : 1. Fabio Quartararo 172 pts, 2. Aleix Espargaro 138 (-34), 3. Johann Zarco 111 (-61), 4. Enea Bastianini 100 (-72), 5. Brad Binder 82 (-90), 6. Francesco Bagnaia 81 (-91)… Classement complet ici

Notre travail vous intéresse ? ✪ GP-Inside survit grâce à ses abonnés. Intégralité des articles, version sans pub, concours […] Soutenez-nous, abonnez-vous et vivez la saison 2022 au cœur du MotoGP ! Devenir Premium

Honda attend Marc Marquez en 2022

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

S’abonner
Notification pour
4 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

[…] Sachsenring, MotoGP : Quartararo et Zarco sans rivaux ! […]

13 jours il y a

2bracelets

20 heures il y a

2influence

creative writing lindenberg https://professionaldissertationwriting.org/