Sachsenring, Schwantz : « Tout ce que peuvent faire les rivaux de Marquez… »



Les propos que nous relatons ci-dessous datent du Grand Prix d’Allemagne 2018. Pourtant, un an plus tard, c’est comme si rien n’avait changé.

À l’époque, Kevin Schwants commentait la domination stratosphérique de Marc Marquez au Sachsenring : il y enchaîne les poles et les succès, étant même invaincu en catégorie MotoGP depuis son arrivée en 2013. De quoi en faire l’ultra-favori de l’épreuve.

Le Sachsenring, « c’est un peu comme Austin, disait-il. Marquez a gagné la plupart des courses qu’il a disputées ici, que ce soit en 125cc, Moto2 ou MotoGP. Il n’a pas couru dans toutes ces catégories à Austin mais il s’y est imposé à six reprises. À chaque fois il était en pole…

Aussi si vous êtes un de ses rivaux, tout ce que vous pouvez faire, c’est vous demander comment le battre, comment le déstabiliser – comment le pousser à faire une erreur. Au bout du compte, c’est tout ce que vous pouvez faire ».

Pour l’ancien champion américain, il est « très difficile de battre Marc Marquez » en Allemagne. Au point que « son principal rival… ne sera autre que lui-même. C’est ce que l’on a souvent vu : s’il reste en piste et voit qu’il peut creuser l’écart, il pourra gérer son avantage ». Quelques heures après ces déclarations, le pilote Honda triomphait à nouveau.

Crutchlow : Marquez joue la guerre des nerfs avec Ducati

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

2
Poster un Commentaire

2 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
1 Auteurs du commentaire
  S’abonner  
le plus récent le plus ancien le plus populaire
Notifier de
fred-bear

La lucidité de schwantz, seul marquez peut battre marquez, un champion hors normes, pas comme pépère champion sans concurrent, d’ailleurs depuis qu’il y en a il n’est plus champion, 10 ans déjà.

[…] Sachsenring, Schwantz : « Tout ce que peuvent faire les rivaux de Marquez… » […]