Saison 2020 : « Au moins 10 courses entre fin juillet et fin novembre »



Comment s’organise la reprise du MotoGP en temps de coronavirus ? Après les annulations des Grands Prix d’Allemagne, des Pays-Bas et de Finlande, Carmelo Ezpeleta (patron de la Dorna) a fait le point sur les dernières avancées du côté des organisateurs du championnat.

Le meilleur scénario table sur un début de saison fin juillet. « Pour l’instant, notre idée est de commencer fin juillet. Où et quand ? Cela reste à décider. Dans notre programme actuel, nous sommes certains de commencer en Europe et de rouler de fin juillet à novembre, puis nous verrons ce qui se passe et si les courses hors d’Europe seront possibles ou pas après novembre. Dans le pire des cas, s’il n’est pas possible de voyager hors d’Europe, nous organiserons au moins un championnat de 10-12 courses entre fin juillet et fin novembre. »

Il n’y aura pas plusieurs courses pendant le même week-end, mais il sera possible de faire plusieurs courses sur le même circuit, à des dates différentes.

MotoGP et Superbike pourraient se suivre d’une semaine à l’autre. « Comme de nombreux circuits sur lesquels nous prévoyons d’aller en MotoGP font aussi des courses de Superbike, nous pourrions peut-être faire une course de Superbike le week-end qui suivra une course de MotoGP. C’est quelque chose que nous étudions pour organiser le meilleur calendrier possible. Faire des courses de Superbike fait aussi partie de nos priorités.»

Les premiers Grands Prix seront à huis clos… et ce sera sans doute comme ça pour toute la saison. « Malheureusement, il ne semble pas que cela va changer pendant la saison. Il sera difficile d’avoir des spectateurs sur les courses, mais nous aurons une belle couverture télévisuelle qui permettra à beaucoup de gens de regarder les courses. »

Pour obtenir les autorisations nécessaires et limiter les risques sanitaires, la Dorna est en train d’établir un protocole. 10 000 tests diagnostiques dits ‘PCR’ ont été acheté par Bridgepoint (propriétaire de la Dorna). Tout le monde sera testé avant de partir pour le circuit, à l’arrivée sur le circuit et au départ du circuit.

Le paddock sera réduit au strict minimum. « Après avoir consulté les équipes, nous sommes parvenus à un consensus : en MotoGP, le nombre maximum de personnes sera de 40 pour une équipe officielle et 25 pour une équipe satellite. En Moto2 ce sera 20 personnes, en Moto3 15 personnes. Ensuite, il y aura les personnes qui s’occupent de la diffusion TV, puis des personnes de la Dorna en charge de l’organisation. Cela fera environ 1 600 personne. Pour l’instant il n’y aura pas de médias ni de télévision. Peut-être quelques photographes, mais ce n’est pas sûr. »

Débuter la saison en Autriche cet été : pourquoi on en parle

Informations concernant le coronavirus et les consignes sanitaires à respecter disponibles ici

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

3
Poster un Commentaire

3 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
0 Auteurs du commentaire
  S’abonner  
le plus récent le plus ancien le plus populaire
Notifier de

[…] le championnat WSBK. « Faire des courses de Superbike fait aussi partie de nos priorités », certifie Carmelo Ezpeleta, patron de Dorna […]

[…] comme l’espèrent les organisateurs, un premier Grand Prix est organisé fin juillet, cela signifiera que les pilotes […]

[…] mesures de déconfinement sont en train d’être décrétées dans plusieurs pays, la Dorna travaille sur la reprise des Grands Prix et l’organisation de la saison 2020. Une configuration […]

Facebook

Applications

Disponible sur Google Play
Disponible sur Apple App Store