Sanctions : Melandri défend Zarco et critique les commissaires FIM



Ex-pilote MotoGP, Marco Melandri n’aime pas la tournure qu’est en train de prendre la catégorie, avec les nombreuses pénalités distribuées par la Direction de course lors des Grands Prix d’Autriche et de Styrie. Il rejoint l’avis de Loris Baz, pour qui les commissaires FIM qui décident des sanctions devraient tous être d’anciens pilotes.

Marco Melandri au micro de DAZN Italie, en marge du Superbike d’Aragon : « Le MotoGP a perdu le contrôle pendant ces deux semaines (en Autriche). »

« Ce qu’il s’est passé entre Zarco et Morbidelli était un incident de course, parce qu’à cet endroit de la piste les trajectoires se croisent, et il est facile de ne pas se voir. »

« Il n’est pas possible que dans un championnat comme le championnat MotoGP, la course soit décidée par quelqu’un assis dans une chaise avec l’air conditionné, qui n’est jamais monté sur une moto. Les erreurs humaines ça arrive, et il faut trouver la manière de s’assurer qu’il n’y ait pas de place pour les erreurs. »

Styrie, Zarco : « On ne veut pas se demander si Morbidelli n’a pas aussi fait une erreur »

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de

Facebook

Applications

Disponible sur Google Play
Disponible sur Apple App Store