SBK Donington (2) : Razgatlioglu fait craquer Rea !



Jonathan Rea n’est pas infaillible. Vainqueur de la deuxième manche à Donington, Toprak Razgatlioglu a réussi à pousser à bout le sextuple champion du monde en titre, jusqu’à le faire chuter. Il repart d’Angleterre en tête du championnat.

Un tournant de la saison 2021 a eu lieu à Donington, ce dimanche après-midi. Non, le destin du championnat ne s’est pas joué sur la piste britannique. Mais oui, Jonathan Rea a craqué, et c’est si rare que c’est un événement.

Principal adversaire du pilote Kawasaki dans la lutte pour le titre, Toprak Razgatlioglu était arrivé en Angleterre sûr de lui. Vendredi matin, le Turc a confirmé refuser un passage en MotoGP pour rester sur la Yamaha YZF-R1 en Superbike. Son objectif : battre Jonathan Rea. Et des qualifications manquées sous la pluie n’ont pas freiné ses ambitions.

Treizième sur la grille en première manche, Toprak Razgatlioglu a déjoué tous les pronostics en allant s’imposer, samedi après-midi. La course « sprint » du dimanche matin lui a résisté, mais sa sixième place lui a permis de mieux se positionner pour le départ de la dernière manche du week-end, cet après-midi.

Devant, Jonathan Rea savait que son rival allait tenter de le reprendre, et a donc mis les gaz d’entrée. Mais Toprak Razgatlioglu était plus fort, n’a tardé que quelques hectomètres pour se mettre dans sa roue, puis le doubler à 20 tours de l’arrivée. Seulement, le Britannique était bien décidé à résister, et n’a pas lâché le Turc.

Les deux hommes se sont suivis durant un long moment, jusqu’à ce que Toprak Razgatlioglu écarte un peu et ne cède les commandes à son adversaire aux environs de la mi-course. Le leadership de Jonathan Rea fut cependant de courte durée : mis sous pression par son adversaire, le pilote Kawasaki a craqué au 11e des 23 tours à boucler, à hauteur du virage 8.

Ses chutes en course depuis qu’il domine le WorldSBK se comptent sur les doigts de la main, et celle-ci est peut-être l’un des plus importantes. Elle offre à Toprak Razgatlioglu sa troisième victoire de l’année, mais surtout la tête du championnat du monde : distancé de 23 points au départ, il franchit l’arrivée avec 2 unités d’avance.

Le suspense pour la gagne s’est arrêté avec l’erreur de Jonathan Rea, et celui pour la deuxième place était lui déjà éteint. Le trophée revient à l’Américain Garrett Gerloff, meilleur pilote indépendant du jour et qui égale le meilleur résultat de sa carrière. Un podium qui arrive au meilleur des moments, alors que son nom circule pour un transfert en MotoGP dans le Petronas Yamaha Sepang Racing Team.

Impassible face au retour de Scott Redding, Tom Sykes monte sur la troisième marche et offre à BMW sa deuxième coupe de l’année. La quatrième place de Scott Redding, grand battu du week-end en termes de points, constitue le meilleur résultat d’une Ducati à Donington, à l’issue d’un week-end difficile. Michael van der Mark complète le top-5 devant Alex Lowes, premier représentant du groupe Kawasaki après la chute de son coéquipier.

Moins à l’aise sur le sec que sur le mouillé, Lucas Mahias termine douzième derrière le meilleur rookie du jour, Andrea Locatelli, alors que le top-10 est complété par les Honda de Leon Haslam et Alvaro Bautista. L’autre tricolore du peloton, Christophe Ponsson, franchit l’arrivé dix-huitième devant le Belge Loris Cresson.

La hiérarchie du championnat du monde est bouleversée au départ de Donington. Leader depuis le début de la saison, Jonathan Rea cède son rang à Toprak Razgatlioglu. Toujours troisième, Scott Redding a maintenant 66 points à reprendre sur la première place, et 64 sur la deuxième. La lutte pour le titre est en train de tourner à un duel à deux entre le favori britannique et son challenger turc.

WorldSBK Donington – 2e manche Superbike :

Championnat WorldSBK après Donington : 1. Toprak Razgatlioglu 183 pts, 2. Jonathan Rea 181 (-2), 3. Scott Redding 117 (-66), 4. Alex Lowes 114 (-69), 5. Michael Ruben Rinaldi 94 (-89), 6. Garrett Gerloff 93 (-90), 7. Tom Sykes 89 (-94), 8. Michael van der Mark 80 (-103)…

✪ Derniers jours pour profiter de l’offre de lancement Premium ! Soutenez notre travail pour seulement 19,99 €/an, gagnez nos concours, découvrez un média sans pub, accédez à tout notre contenu et donnez à GP-Inside la chance de survivre ! Devenir Premium

2022 : Gerloff nie des contacts avec le MotoGP, mais n’est pas inintéressé

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

S’abonner
Notifier de
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments