SBK Phillip Island, Baz : « Notre travail n’a pas été récompensé »



Loris Baz espérait mieux de son premier week-end de la saison 2020 à Phillip Island (7e/7e/8e), où la chance n’a pas toujours été de son côté. « Mais ce n’est que partie remise », prévient-il.

Parmi les leaders tout au long des essais hivernaux, Loris Baz arrivait en confiance en Australie, pour l’ouverture du championnat du monde Superbike 2020. Et les leaders, il en a à nouveau fait partie à Phillip Island ce week-end. Le Français s’est notamment battu devant lors de la course superpole, et a même mené la dernière manche de la journée.

Un problème mécanique rencontré par Toprak Razgatlioglu l’a cependant contraint à dévier de sa trajectoire et ainsi perdre le contact avec la tête de la course. Sans cela, il estime qu’il pouvait jouer la victoire.

Meilleur pilote indépendant et toujours au guidon d’une Yamaha avec un moteur version 2019, Loris Baz repart de Phillip Island à la septième place du championnat, après s’être classé septième, septième et huitième sur les trois manches.

Loris Baz : « Ce fut une belle journée, mais nous avons été très mal récompensés. Durant la course superpole nous nous sommes battus pour la victoire, et après quelques contacts, je termine finalement septième. La deuxième manche, en revanche, a été folle ! Johnny (Rea) entretenait un rythme plutôt lent en tête, et je me sentais à l’aise. J’étais cinquième ou sixième, je suis remonté et j’ai même mené la course à plusieurs reprises. Cela faisait un moment que ça n’était pas arrivé, c’était vraiment génial. »

« Malheureusement, je me suis fait une belle frayeur lorsque Toprak a souffert d’un problème mécanique. Il a relevé la moto dans l’un des virages les plus rapides du circuit et j’ai dû tirer tout droit pour l’éviter. J’ai réussi à reprendre la piste, mais j’avais perdu le contact alors que j’occupais la troisième place. Je pense que j’étais vraiment en mesure de me battre pour la victoire jusqu’au dernier tour. »

« Je suis bien sûr très déçu, mais je suis malgré tout satisfait de la semaine que nous avons accomplie. Nous avons régulièrement figuré aux avant-postes. J’ai encore réalisé le meilleur temps du warm-up ce matin. Il y a plein de belles choses, mais notre travail n’a pas été récompensé. Nous disposerons du moteur 2020 qu’à partir de Jerez, mais nous sommes là et nous nous sommes battus. Ce n’est que partie remise, j’en suis persuadé ! »

Stay tuned !
Rejoignez-nous sur Facebook, Twitter, Instagram.

SBK Phillip Island : Lowes premier leader surprise !

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

1
Poster un Commentaire

1 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
0 Auteurs du commentaire
  S’abonner  
le plus récent le plus ancien le plus populaire
Notifier de

[…] SBK Phillip Island, Baz : « Notre travail n’a pas été récompensé » […]