Schrötter grogne (un peu) pour le transfert de Quartararo et Mir

Marcel Schrötter regrette que les contrats en MotoGP soient bouclés en première moitié d’année. Pour l’Allemand, Fabio Quartararo et Joan Mir ont signé trop tôt en MotoGP, avant d’avoir fait leurs preuves. 

C’est un débat qui revient sans cesse chaque année : faut-il réglementer le marché des transferts MotoGP, par exemple en imposant un calendrier ? Plusieurs voix estiment en effet que faire signer des contrats pour la saison suivante en février, mars ou avril n’a pas de sens. Tel est en tout cas, comme confié à Motorsport-Total, l’avis de Marcel Schrötter.

Arrivé en Moto2 en 2012, Marcel Schrötter n’a depuis jamais évolué. À l’inverse, un pilote comme Joan Mir a officialisé son départ en MotoGP au mois de juin 2018, alors qu’il n’avait disputé que 6 Grands Prix. « C’est dommage que les contrats soient souvent passés après deux ou trois courses. Car un bon pilote doit être bon toute la saison. Si on regarde Joan Mir… », déclare-t-il.

Bien sûr, on opposera à l’Allemand que Joan Mir est un jeune talent en pleine ascension (champion du monde Moto3 en 2017, 6e de son premier mondial Moto2 en 2018) et que Suzuki a fait un pari sur l’avenir en le recrutant. D’un autre côté, dans le cas de Joan Mir, la question se pose de savoir s’il n’était pas un peu trop tôt. Il faut également comprendre la frustration de Marcel Schrötter. Même si dan son sens, son palmarès – un seul podium en carrière – ne justifierait pas non plus un passage en MotoGP.

Marcel Schrötter n’a d’ailleurs pas uniquement ciblé Joan Mir. Le pilote Dynavolt a élargi la critique à un autre nouveau pilote MotoGP : Fabio Quartararo. Le Français a lui saisi l’opportunité de rejoindre la catégorie reine pendant l’été, après sa bonne séquence de la saison – victoire en Catalogne, podium aux Pays-Bas.

Quoi qu’il en soit, Marcel Schrötter est prévenu : s’il veut grimper en MotoGP, il lui faudra être rapide d’entrée de jeu. « Les premières courses seront très, très importantes. Je donnerai tout, et il y aura certainement des opportunités », a-t-il annoncé.

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
178Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de