Sécurité : « Deux courses à Spielberg, ça ne rend pas les pilotes heureux »



Deux Grands Prix seront disputés au Red Bull Ring de Spielberg en 2021, ainsi que cela a été annoncé ce vendredi. Pour Aleix Espargaro, c’est une mauvaise nouvelle, notamment pour des raisons de sécurité.

Le Grand Prix de Finlande n’aura pas lieu, annulé en raison de la crise sanitaire, mais la Dorna a trouvé un moyen de ne pas perdre en quantité de courses au calendrier : faire, comme en 2020, deux épreuves en deux week-ends sur un même circuit. Cela a déjà eu lieu à Losail fin mars/début avril, et ce sera à nouveau le cas au Red Bull Ring de Spielberg en août.

La piste autrichienne devait accueillir les pilotes du 13 au 15 août (Grand Prix d’Autriche), mais en remplacement de la Finlande, elle les recevra également du 6 au 8 août (Grand Prix de Styrie, du nom de la région).

Ce dispositif permet, pour les organisateurs, de maintenir un nombre d’épreuves élevé sur l’ensemble de la saison, mais il n’est pas du goût de tous. Et certainement pas d’Aleix Espargaro. « Je sais que la Dorna fait tout pour avoir un beau championnat dans cette situation d’épidémie, mais je n’aime pas faire deux courses au même endroit, même quand il s’agit d’Aragon, mon circuit préféré. Ça ne fait pas un championnat bon et ‘pur’ », regrette le pilote Aprilia.

Mais si la nouvelle ne l’enchante pas, c’est surtout pour des raisons de sécurité. L’an dernier, le Red Bull Ring de Spielberg s’est trouvé mêlé à de nombreuses polémiques, en raison des multiples chutes – certaines très impressionnantes – qui s’y sont produites. L’accrochage entre Franco Morbidelli et Johann Zarco a marqué les esprits, de même que le volume dont a été victime Hafizh Syahrin en percutant une moto restée au milieu de la piste.

Les risques concernent en particulier le premier secteur, avec des virages où les motos ont tendance, à cause du tracé, à rester en milieu de piste en cas de chute – comme c’est arrivé dans l’accident d’Hafizh Syahrin –, ou même à traverser la piste et couper un virage – comme cela s’est produit avec celui de Johann Zarco et Franco Morbidelli au virage 3.

Au moment des faits, les pilotes demandaient à ce que des révisions soient apportées, et les cadres du Red Bull Ring s’y montraient ouverts. Seulement, ce ne sera pas pour tout de suite. Voilà pourquoi certains, dont Aleix Espargaro, ne sont pas enchantés à l’idée de faire deux Grands Prix là-bas.

« Ce qui est bien, c’est que nous parlons de l’Autriche à chaque commission de sécurité, introduit-il. Malheureusement, il y aura peut-être des modifications en 2022 mais aucune pour 2021. Alors avoir deux courses là-bas, ça ne rend pas du tout les pilotes heureux. »

MotoGP – Calendrier 2021 (MAJ 14/05) :
26-27-28 mars : Losail (GP du Qatar) *
2-3-4 avril : Losail 2 (GP de Doha) *
16-17-18 avril : Portimao (GP du Portugal)
30 avril-1-2 mai : Jerez (GP d’Espagne) + MotoE & Rookies Cup
14-15-16 mai : Le Mans (GP de France) + MotoE
28-29-30 mai : Mugello (GP d’Italie) + Rookies Cup
4-5-6 juin : Barcelone (GP de Catalogne) + MotoE
18-19-20 juin : Sachsenring (GP d’Allemagne) + Rookies Cup
25-26-27 juin : Assen (GP des Pays-Bas) + MotoE & Rookies Cup
6-7-8 août : Spielberg (GP de Styrie) + Rookies Cup
13-14-15 août : Spielberg 2 (GP d’Autriche) + MotoE & Rookies Cup
27-28-29 août : Silverstone (GP de Grande-Bretagne)
10-11-12 septembre : Aragon (GP d’Aragon) + Rookies Cup
17-18-19 septembre : Misano (GP de Saint-Marin) + MotoE
1-2-3 octobre : Motegi (GP du Japon)
8-9-10 octobre : Buriram (GP de Thaïlande)
22-23-24 octobre : Phillip Island (GP d’Australie)
29-30-31 octobre : Sepang (GP de Malaisie)
12-13-14 novembre : Valence (GP de la Communauté valencienne)

La sécurité du circuit de Spielberg interrogée par les pilotes

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email
S’abonner
Notifier de
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments