Sepang : après Jerez, Nakagami aurait-il trouvé la clé ?

Meilleur temps du test de Jerez, en novembre, Takaaki Nakagami semble confirmer qu’il a franchi un cap à Sepang. Le Japonais, 9e, n’avait jamais été aussi en Malaisie.

La RC213V dont Takaaki Nakagami a hérité a l’air de lui plaire. Nous en avions déjà eu un aperçu lors du test de Valencia, en novembre dernier (8e meilleur temps). Puis à celui de Jerez, qu’il avait terminé avec le meilleur chrono de tout le plateau MotoGP. Cette semaine, il a une nouvelle fois montré de belles choses à Sepang.

C’est bien simple : en termes de chrono, Nakagami a été dans le top-10 lors des trois journées d’essais. 7e le mercredi, il s’est classé 10e le jeudi avant de finir 9e le vendredi. Alors qu’il n’avait jamais fait mieux que 2’00.071 à Sepang, le pilote Honda est cette fois descendu en 1’59.148. Discret (et en difficulté) en 2018, il pourrait bien être l’un des nouveaux challengers de la saison à venir.

« Ça a été trois bonnes journées, mais trois journées très intenses à cause des conditions climatiques. Ce n’est jamais facile d’enchaîner les tours ici. C’était un test très important pour nous, et nous avons progressé chaque jour. Nous terminons à la 9e place, donc je suis satisfait d’être à nouveau dans le top-10. Le team LCR Honda a travaillé très dur cette semaine pour m’apporter des améliorations. »

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
115Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Share on Google+
Google+
0Email this to someone
email

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de