Sepang J1, Aprilia : la soupe à la grimace !



Andrea Iannone affaibli, Aleix Espargaro relégué hors du top-10 : l’Aprilia Racing Team Gresini n’a pas connu un début de test idéal à Sepang.

Sous traitement antibiotique à la suite d’une infection dentaire, Andrea Iannone est affaibli. Il n’a pu réaliser les runs qu’il espérait, et se retrouve classé 21e « Mon traitement antibiotique me fatigue, je manque d’énergie. Malgré cela, je suis content du travail réalisé ce jour », a déclaré l’Italien en dépit d’une chute.

Il donne priorité au développement de la RS-GP : « Nous devons encore progresser et je m’emploie vraiment à donner les bons éléments à nos techniciens pour aller en ce sens. Les gars d’Aprilia ont fait du bon boulot. La moto est déjà bien meilleure que par rapport aux tests réalisés en novembre passé », a confié Joe Le Maniac.

Treizième, Aleix Espargaro n’est pas non plus entièrement satisfait. « Je ne suis pas content du classement, a-t-il indiqué. La moto de 2019 est par contre bien meilleure que la version de 2018. Elle est plus légère, plus maniable et se comporte mieux au freinage. Mais beaucoup de travail nous attend encore, surtout en sortie de virage où nous ne sommes pas bons. »

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

1
Poster un Commentaire

1 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
1 Auteurs du commentaire
  S’abonner  
le plus récent le plus ancien le plus populaire
Notifier de
Rem

Rho la vieille idée préconçue mais bien fausse. Non, un traitement antibiotique ne fatigue pas, c’est l’infection qui le fatigue.