Sepang, J1 : Rabat, la (très) bonne nouvelle



La 4e place d’Esteve Rabat lors de la première journée d’essais, à Sepang, est une très bonne nouvelle : pour sa compétitivité, et surtout pour sa santé.

Il y a des accidents qui laissent des traces. Lors des essais du Grand Prix de Grande-Bretagne 2018, Tito Rabat, alors au sol, était fauché par la moto de Franco Morbidelli. Bilan : fractures du tibia, du péroné, du fémur droit… et une longue période d’arrêt. Sa saison s’est d’ailleurs terminée dans les graviers de Silverstone, puisqu’il n’a plus participé à un GP depuis.

Petit à petit, Rabat a travaillé. Il a finalement effectué son retour 3 mois plus tard au test hivernal de Valencia. Puis a roulé fin novembre à Jerez, avec ses camarades du MotoGP. De bonnes nouvelles, même si ses résultats (15e à Valencia, 14e à Jerez) montraient qu’il y avait encore du chemin à faire.

On a finalement retrouvé Rabat ce 6 février à Sepang. Et un Rabat en pleine forme : 59 tours bouclés, le meilleur en 1’59.893 (!). En termes de chrono, il est tout simplement le meilleur pilote satellite… et le meilleur pilote Ducati ! On ne peut donc qu’être soulagés de savoir l’Espagnol en bonne santé et rapide, même si – on le sait – Sepang est une piste favorable à la Desmosedici.

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

1
Poster un Commentaire

1 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
0 Auteurs du commentaire
  S’abonner  
plus récent plus ancien Le plus populaire
Notifier de

[…] sa grave blessure. Le pilote Avintia a terminé 7e ce jeudi, à seulement 147 millièmes de Miller. Une très bonne nouvelle, pour sa santé comme pour sa compétitivité. Lanterne rouge du clan Ducati, son […]

Facebook

Nouvelles Applications

Disponible sur Google Play
Disponible sur Apple App Store