Sepang J1, Rossi (6e) : « Ça commence bien mais le chemin est long »



Valentino Rossi est globalement satisfait de sa première journée d’essais à Sepang. L’Italien complimente les progrès réalisés par Yamaha.

« Hier j’ai bien parlé avec les ingénieurs de Yamaha, ils ont de bonnes idées pour notre moto. Les techniciens sont concentrés, ils veulent changer les choses. L’atmosphère dans l’équipe est excellente » : ainsi parle Valentino Rossi, heureux de voir que les alertes lancées à ses chefs depuis plusieurs mois semblent porter leurs fruits.

Ce mercredi, les pilotes de l’équipe officielle Yamaha ont bien négocié le J1 du test de Sepang. Maverick Viñales s’est hissé au 3e rang, tandis que Valentino Rossi a terminé la session 6e. Les coéquipiers sont très proches, puisqu’ils se tiennent en 117 millièmes. « Et si vous comparez les temps au tour sur la longueur, nous ne sommes pas mauvais par rapport à la concurrence », pointe l’Italien, qui a notamment bossé sur les performances en pneus usés.

Alors, cette nouvelle M1, quelles améliorations ? « Nous avons progressé sur le frein moteur, un aspect sur lequel Maverick a toujours mis beaucoup de pression. Et il avait raison, car nous sommes maintenant meilleurs si je compare la moto par rapport aux essais de Jerez, fin novembre. Nous avons progressé sur le moteur, l’électronique et le châssis. Nous avons bien commencé, mais nous avons besoin de plus d’améliorations. »

En somme, le package de nouveautés arrivé pour Sepang est bien plus complet et important que lors des tests de Valencia et Jerez, en novembre. Rossi est « content des progrès. Les ingénieurs, Maverick et moi sommes d’accord sur les points faibles de la moto. Mais de la détection des points faibles à leur suppression, le chemin est long ».

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de