Sepang, Viñales (5e) : « Nous sommes plus proches »



Premier pilote non-Ducati du test de Sepang, Maverick Viñales semble sur la bonne voie. Satisfait de sa M1, il constate que l’écart se réduit par rapport à ses adversaires.

Troisième (mercredi), premier (jeudi), cinquième (vendredi) : Maverick Viñales a passé les essais hivernaux de Sepang aux avant-postes. Dominé par le quatuor Ducati, il est le premier pilote non-Ducati du classement. « J’ai manqué une session de time attack le matin, j’avais prévu de la faire l’après-midi mais il faisait si chaud que les pneus glissaient, donc je n’ai pas pu améliorer mon chrono, regrette-t-il. Mais bon, je suis content parce que lors de la simulation de course, je me sentais très bien. J’étais très fatigué, mais très bien sur la moto. »

Avec 205 tours effectués, le pilote Yamaha a eu le temps d’améliorer sa M1, dont il est satisfait : « Il y a toujours du positif et du négatif lorsqu’on teste de nouvelles pièces. Maintenant il faut en tirer des conclusions et voir si nous devons apporter le nouveau carénage au Qatar. J’ai aussi fait des tours derrière nos rivaux, donc je pouvais comparer comment notre moto marche et on est pas mal », se réjouit-il.

« L’an dernier ils avaient fait quelques pas de plus que nous, et maintenant nous sommes plus proches », conclut Maverick Viñales. Il a l’habitude de briller lors des tests, voire lors des essais tout court. Il le fera sans doute dans deux semaines au Qatar. Mais l’essentiel sera ensuite de confirmer tout ça… en course !

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de

Facebook

Nouvelles Applications

Disponible sur Google Play
Disponible sur Apple App Store