Silverstone, Bagnaia (1er) : « Rossi et Stoner m’ont aidé »



Vainqueur pour la quatrième fois de la saison à Silverstone, Francesco Bagnaia est revenu à moins de 50 points de la tête du championnat, alors que 200 restent à distribuer. Un succès qui a mis une dizaine de tours à se dessiner, l’Italien étant chahuté par ses rivaux en début de course.

Francesco Bagnaia a signé à Silverstone « l’une de (ses) meilleures victoires », ce dimanche. Cinquième sur la grille, il a d’abord dû batailler pour monter sur le podium, chose faite quand il est passé troisième au cinquième tour. Alex Rins et Jack Miller lui ont donné du fil à retordre, avant qu’il ne s’empare des commandes à la mi-course. Il a ensuite fallu gérer des adversaires jamais bien loin, et un Maverick Viñales revenu comme un boulet de canon dans les derniers kilomètres. L’Espagnol a tenté, mais l’Italien a résisté, s’imposant pour la deuxième fois d’affilée, la quatrième cette saison.

Une victoire qu’il doit à plusieurs personnes, a-t-il expliqué au micro de la télévision espagnole, DAZN. Et deux en particulier : son mentor Valentino Rossi et l’ex-pilote Ducati Casey Stoner, avec qui il a échangé quelques mots avant le Grand Prix de Grande-Bretagne. « Valentino m’a aidé à choisir les pneus, et Casey m’a conseillé concernant ce dont il se souvenait du tracé. »

Ce succès est une excellente opération au championnat, car Francesco Bagnaia reprend 17 points à Fabio Quartararo et 18 à Aleix Espargaro. En arrivant à Assen, deux courses plus tôt, son retard était de 91 points sur le Français et 57 sur l’Espagnol ; il en compte désormais 49 et 27.

Mais « nous devons y aller course par course », prévient Francesco Bagnaia, qui ne veut pas s’enflammer. « Là ça c’est bien passé parce que Quartararo a eu des soucis. Sans le long lap, il avait le rythme pour s’échapper et gagner. On doit profiter de ces situations. On verra comment ça se passe à Spielberg, un bon circuit pour nous, mais Aprilia sera à notre niveau. »

Rendez-vous là-bas le week-end du 21 août, pour un possible troisième succès d’affilée. Ce serait une première dans sa carrière.

Silverstone, Championnat : Quartararo contient Espargaro, Bagnaia reprend du terrain

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email
S’abonner
Notification pour
2 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Saint Ghislain
1 mois il y a

Merci aux commissaires de courses👏👏👏
Allez fabio tant fait pas.

[…] Silverstone, Bagnaia (1er) : « Rossi et Stoner m’ont aidé » […]