Silverstone, Bagnaia : « Moins favorable à ma moto que Spielberg »



Nouveau dauphin de Fabio Quartararo au championnat, Francesco Bagnaia veut disputer le titre au Français, mais s’attend à un Grand Prix moins évident que le précédent en Grande-Bretagne.

Deuxième en Autriche, le 15 août dernier, Francesco Bagnaia a repris des points à tous les candidats au titre de champion du monde. Sa performance lui a permis de se replacer au second rang du championnat, à égalité avec Joan Mir, mais à 47 points de Fabio Quartararo.

La couronne reste l’objectif de l’Italien, et il faudra pour cela reprendre de nouvelles unités au leader français ce week-end. Il en parle explicitement avant de s’envoler pour Silverstone, un circuit qu’il sait cependant moins taillé pour sa Ducati que ne l’était le précédent, le Red Bull Ring de Spielberg.

Francesco Bagnaia : « Nous sommes une nouvelle fois passés très proches de la victoire lors de la dernière course, en Autriche, et cela confirme que nous travaillons bien. Nous sommes maintenant seconds au championnat, et il est crucial de continuer à être réguliers pour être aussi proches que possible de la tête du classement. »

« Silverstone est un circuit moins favorable aux caractéristiques de notre moto que Spielberg, mais si nous nous concentrons dès les essais du vendredi, nous pouvons être compétitifs. Comme toujours en Angleterre, la météo jouera un rôle important, donc nous devons être prêts à nous adapter à toutes les conditions de piste. »

Les curiosités du GP d’Autriche

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email
S’abonner
Notifier de
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments