Silverstone, Zarco (J2) : « Il faut savoir prendre de la hauteur »



Neuvième sur la grille à Silverstone, Johann Zarco est moins compétitif que lors des Grands Prix précédents. Il espère toutefois être dans le bon groupe en course, et veut changer sa façon de penser par rapport au championnat.

Un vendredi qui a pénalisé : « La journée a été meilleure que vendredi, mais il a malheureusement été difficile d’aller beaucoup plus vite. J’ai été content de sortir de la Q1 et faire un bon chrono dans cette séance. Je n’ai pas pu le refaire en Q2 car je ne voulais pas commettre la moindre erreur, et à la moindre hésitation on perd immédiatement quelques dixièmes. Peut-être aurais-je pu finir en deuxième ligne, mais pas pu aller beaucoup plus vite. Le feeling était un peu meilleur mais le mauvais départ de vendredi ne m’a pas aidé à performer et faire mieux. Nous avons au moins recueilli quelques bonnes informations en FP4 qui aideront pour la course. »

Progresser, une affaire de dixièmes : « J’ai manqué la Q2 pour quelques dixièmes, et mon temps en Q1 n’est qu’à quelques dixièmes de la pole. C’est donc difficile de dire s’il y a spécifiquement un domaine (où il est moins bon que les autres, NDLR). Mais c’est un sentiment général, et ce week-end j’ai eu du mal avec les mouvements de la moto en sortie de virage. Or, Silverstone est un circuit où on a besoin de vitesse de passage. C’est normalement un domaine où je suis bon, mais là je ne peux pas car je lutte un peu trop avec la moto. »

« La Ducati répond à peu près pareil sur tous les circuits, je sais comment m’y adapter. Ce qui m’a créé des difficultés, c’est aller au-delà et changer des choses pour m’adapter autrement. Après, il y a parfois des pneus ou des conditions qui font qu’on est peut-être un peu plus sensibles que d’autres, mais ce n’est pas certain. Le comportement de la moto se répète souvent. »

Objectifs pour la course : « Tout le monde sera un peu en difficulté. Il y a quand même Fabio qui est vraiment au-dessus du lot. La puissance de la Ducati aide vraiment à se placer et dépasser, et le feeling avec le pneu dur était intéressant. J’espère que ça va pouvoir m’apporter la constance qui m’a manqué vendredi. Ça allait un peu mieux aujourd’hui, donc j’espère être dans le bon groupe demain. »

Les pneus pour la course : « Oui, je pense que je partirai avec le dur. Il devrait faire un petit peu plus chaud, donc cela aidera à prendre cette décision. Les sensations avec le pneu dur étaient assez intéressantes, mais peut-être que comme il m’a manqué globalement de la vitesse ce week-end nous pouvons avoir un peu moins de vitesse que les autres mais avoir une meilleure moyenne. »

La lutte pour le titre : « Il faut que je me l’enlève de la tête parce que je me suis mis trop de pression au début de l’été. J’ai voulu passer un cap en vitesse pour mieux concurrencer Fabio, et le cap na pas été passé aussi rapidement. Il faut savoir prendre de la hauteur sur les objectifs. Je ne veux pas dire que je perds espoir, car beaucoup de choses peuvent arriver. Mais Fabio arrive à maintenir son rang, alors que dans la phase d’évolution où je suis, il y a besoin de plus de temps et d’analyse sur beaucoup de choses. »

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email
S’abonner
Notifier de
1 Commentaire
le plus ancien
le plus récent le plus populaire
Inline Feedbacks
View all comments

[…] Silverstone, Zarco (J2) : « Il faut savoir prendre de la hauteur » […]