Smith remplacera Iannone tant qu’il sera suspendu



Le patron d’Aprilia confirme que Bradley Smith disputera les Grands Prix de la saison 2020 où Andrea Iannone n’est pas autorisé à participer.

Bradley Smith pilote titulaire en 2020 ? C’est le scénario qui se dessine dans l’Aprilia Racing Team Gresini, du moins pour l’instant. Suspendu pour un contrôle positif à une substance dopante, Andrea Iannone n’a pas le droit de rouler jusqu’à juin 2021. Il a fait appel de la décision devant le Tribunal arbitral du sport, qui peut annuler sa sanction. Mais aucune date d’audience n’a été communiqué, et Aprilia ne s’attend pas à ce que ce soit fait avant août. Or, la reprise de la saison est pour juillet.

Décision a donc été prise : le pilote d’essai Bradley Smith remplacera Andrea Iannone, jusqu’à ce que le verdict du Tribunal arbitral du sport ait été rendu. Il sera donc, sauf surprise, au départ du Grand Prix d’Espagne, le week-end du 19 juillet. Le Britannique devant aussi disputer la Coupe du monde MotoE, l’équipe WithU Motorsport va devoir trouver un nouvel homme.

« Bradley est notre pilote d’essai et notre pilote de réserve, il va donc certainement commencer la saison pour nous, a confirmé le PDG d’Aprilia, Massimo Rivola, à Speedweek. C’est la bonne décision de le promouvoir comme pilote titulaire pour l’instant. Bradley roulera jusqu’à ce qu’Andrea Iannone soit à nouveau disponible. Nous saurons cet été si Andrea peut revenir en piste cette année ou non. »

Si la suspension d’Andrea Iannone est confirmée par le Tribunal arbitral du sport, Bradley Smith disputera l’intégralité de la saison 2020. Il a participé à quatre courses au guidon de la RS-GP en 2019, mais n’a pas obtenu de bons résultats (abandon à Losail et Barcelone, 17e à Jerez et 19e en Aragon). Lui qui voulait prouver sa valeur pour retrouver une place de titulaire, tient là ce qui pourrait être l’une de ses dernières chances.

Massimo Rivola confirme d’ailleurs qu’en cas de bonnes performances, Bradley Smith peut faire partie des candidats au remplacement d’Andrea Iannone en 2021, si celui-ci est toujours suspendu. « Pourquoi pas ? Il a maintenant une très bonne occasion de nous montrer sa rapidité. L’an dernier, Bradley était en mode ‘pilote d’essai’ sur les GP, mais nous sommes convaincus qu’il s’améliorera quand il deviendra pilote régulier et pourra faire plus de courses. En tant que pilote, il vous faut à nouveau actionner un interrupteur dans votre cerveau. J’attends de Bradley qu’il trouve cet interrupteur et qu’il soit compétitif. »

Cas Iannone : l’AMA demande 4 ans de suspension

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de

Facebook

Applications

Disponible sur Google Play
Disponible sur Apple App Store