Stoner : « Une déception de voir Rossi dénigré dans une équipe satellite »



Casey Stoner s’attriste de voir un champion du calibre de Valentino Rossi parti pour finir sa carrière dans une équipe satellite. « Dans ses grands jours, toutes les équipes auraient payé une fortune pour l’avoir. »

Pilote exceptionnel au destin atypique, Casey Stoner a pris sa retraite sportive fin 2012, un an après un titre de champion du monde MotoGP et à seulement 27 ans. L’Australien s’en est allé au sommet de sa forme, avec 26 podiums obtenus sur ses 32 dernières courses. Un temps pilote d’essai, il a depuis raccroché les gants mais reste un fin observateur du championnat du monde MotoGP. Il n’est pas rare de le voir être amené à commenter l’actualité. Il a plusieurs fois été interrogé sur la situation de son ancien rival, Valentino Rossi, et de sa décision de continuer sa carrière au-delà des 40 ans.

« Je ne pense pas qu’il y ait une limite d’âge en MotoGP. Tout le monde parle toujours de son âge, se demande s’il va rester compétitif. Si un pilote n’a pas été gravement blessé et continue à aimer ce qu’il fait, quel sens cela a-t-il d’arrêter ?, questionnait-il en janvier 2019. Il n’y a pas de raison. Rossi est toujours aussi motivé. Arrêter ou continuer est une décision difficile à prendre. J’ai pleuré pendant trois jours quand j’ai décidé d’arrêter. Rossi est toujours bon et heureux, alors pourquoi devrait-il arrêter ? »

Depuis, le temps a passé. La saison 2019 de l’Italien, terminée à la septième place du championnat, s’est révélée être la pire de sa carrière chez Yamaha. Il semble parti pour continuer en 2021, mais pas dans l’équipe officielle ; il irait au Petronas Yamaha Sepang Racing Team.

Valentino Rossi serait ainsi dans un team satellite, avec un soutien appuyé de la part de Yamaha. Mais Casey Stoner s’attriste de cette situation. « C’est une déception de voir dénigré dans une équipe satellite quelqu’un que, dans ses grands, toutes les équipes auraient payé une véritable fortune pour l’avoir », commente-t-il à Fox Asia.

Aurait-il été préférable qu’il prenne sa retraite plus tôt, comme lui l’a fait ? C’est en tout cas ce que sous-entend l’Australien. « Je ne sais pas comment pense Valentino, c’est impossible de le savoir. Mais je crois que s’il s’était retiré avant, il aurait en quelque sorte laissé le même héritage qu’il laissera. »

Le nonuple champion du monde n’a plus gagné depuis le Grand Prix des Pays-Bas 2017. Mais Casey Stoner n’exclut pas de le voir remonter sur la plus haute marche du podium. « Je crois que Valentino a encore le potentiel d’obtenir de grands résultats, y compris se battre pour gagner des courses. Je n’en ai aucun doute. Le talent ne se perd pas. Ce qui est triste est de ne pas le voir se battre pour le podium aussi souvent qu’avant. »

Petronas espère signer Rossi avant début juillet

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de