Styrie, Espargaro (3e) : « Très satisfait, nous aurions pu gagner »



Troisième du Grand Prix de Styrie, Pol Espargaro est passé tout près de la victoire après s’être battu avec Jack Miller jusqu’au dernier virage. Il espère être toujours devant lors des prochaines courses, sur des circuits où, sur le papier, la KTM devrait être au rendez-vous.

La course : « Je suis très satisfait de ce podium. Comme Jack l’a dit, ce dernier tour était un peu un dernier tour de Moto3 ! J’étais devant, j’avais un bon rythme, mais dans le dernier tour j’ai été lent parce que nous nous battions. Je pensais qu’il n’y avait que Jack et moi pour la victoire. Quand je suis arrivé dans le virage 9 c’était ma dernière chance de gagner, je suis passé à l’intérieur, la trajectoire était plutôt bonne et tout allait bien. Mais quand on se bat contre une Ducati, il faut s’attendre à ce qu’ils tentent quelque chose : ils freinent tard et accélèrent bien. Nous avons tous les deux écarté et Miguel a saisi l’opportunité de gagner. »

« C’est la course, nous aurions pu gagner car nous étions en tête jusque dans les derniers virages et ça peut arriver. Je suis content de la performance, la moto a bien marché ce week-end, nous sommes partis de la pole. On prend 16 points et maintenant c’est direction Misano, où nous avons fait un test, et je pense qu’on est plutôt bien là-bas. »

« Je suis désolé pour Joan Mir parce qu’il m’est arrivé quelque chose de semblable la semaine dernière (avec le drapeau rouge). Pendant la première course il était tellement rapide, c’était impossible de le suivre, il s’échappait et là il n’a même pas pu monter sur le podium. C’est dommage pour lui. »

10e au championnat à 35 points de Fabio Quartararo : « C’est un double-sentiment : content car on est pas si loin, et énervé parce qu’on pourrait être encore plus près du leader si nous avions terminé les courses de Brno et de Spielberg 1. Mais au final nous ne sommes pas très loin, tout peut arriver si nous continuons à faire de bonnes courses et nous battre devant. Arrivent de bons circuits pour nous, où nous avons montré de belles choses l’an dernier, et cette année nous sommes encore meilleurs. »

Course 1 difficile, course 2 au top : « Même moi je n’arrive pas à le comprendre, parce que pendant la première course j’avais vraiment du mal, rien n’allait, je sortais large, je n’arrivais pas a bien tourner. Et ensuite, sur la deuxième course, j’ai roulé à 3 dixièmes de mon temps de qualification. J’étais à l’aise, super rapide. Il va falloir regarder les données, là je n’ai pas la réponse concernant cette différence. Parce qu’au final, c’était la même moto avec des pneus différents. »

La sécurité du circuit : « La semaine dernière c’était une erreur humaine, aujourd’hui c’était un problème de freins (pour Viñales). C’est sûr qu’il y a des endroits du circuit qui peuvent être améliorés, la Dorna et la Commission de sécurité y travaillent, mais c’est un problème humain et un problème mécanique ; rien à voir avec le circuit. »

Championnat MotoGP après le GP de Styrie : 1. Quartararo 70 pts, 2. Dovizioso 67 (-3), 3. Miller 56 pts (-14), 4. Binder 49 pts (-21), 5. Viñales 48 pts (-22)…

Styrie, MotoGP : Victoire surprenante d’Oliveira !

Crédit photo : KTM Racing

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

1
Poster un Commentaire

1 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
0 Auteurs du commentaire
  S’abonner  
le plus récent le plus ancien le plus populaire
Notifier de

[…] Styrie, Espargaro (3e) : « Très satisfait, nous aurions pu gagner » […]