Styrie, Moto2 : Martin vainqueur déclassé, Bezzecchi gagnant



Vainqueur du Grand Prix de Styrie, Jorge Martin a été pénalisé pour être sorti sur la partie verte de  la piste dans le dernier tour. L’action n’avait pourtant visiblement pas changé grand chose au destin de la course, et la sanction semble extrêmement dure. Elle profite à Marco Bezzecchi, qui récupère la victoire.

La course :

Les hommes de la première ligne virent en tête au premier virage, mais pas dans l’ordre de la grille : le poleman, Aron Canet, cède la place de leader à Jorge Martin. Les deux espagnols prennent immédiatement l’ascendant, suivis par Tetsuta Nagashima à quelques mètres. Augusto Fernandez et Remy Gardner tentent aussi de s’accrocher, mais ne sont pas au contact. Vient ensuite un peloton où on retrouve notamment Thomas Lüthi, Marco Bezzecchi, Luca Marini et Hector Garzo.

La lutte pour les premières places se fait rapidement plus claire à cause de chutes : Augusto Fernandez tombe dès le deuxième tour, imité par son compatriote Aron Canet. Ce-dernier, qui était dans la roue de Jorge Martin, est touché au genou après avoir eu la jambe écrasée par le poids de sa moto en entrant dans les graviers. Quelques secondes plus tard, Sam Lowes se manque au freinage et met par terre Somkiat Chantra et Jorge Navarro. Le Britannique le pénalise d’un drapeau noir pour « pilotage irresponsable ».

Tous ces incidents profitent à Enea Bastianini, numéro deux du championnat et en difficulté une semaine après sa chute. L’Italien remonte à la 11e place, ce qui lui permet de ne pas perdre trop de terrain sur Luca Marini, 6e. Le pilote Sky VR46, loin des leaders, n’est pas dans le coup pour la victoire.

Jorge Martin enchaîne les tours en tête devant son coéquipier Tetsuta Nagashima. Remy Gardner est un peu plus loin mais fait le forcing pour devenir sur le Japonais, tout comme Marco Bezzecchi bien installé au 4e rang. La jonction est faite et Remy Gardner s’empare de la 2e place à 15 tours de l’arrivée. Tetsuta Nagashima doit désormais défendre sa 3e position face à Marco Bezzecchi, qui lui fait les freins une boucle plus tard.

Le trio a un peu plus d’une seconde de retard sur Jorge Martin. Un trio qui devient vite duo puisque Tetsuta Nagashima, en délicatesse, doit renoncer à la lutte pour le podium. Le Japonais voit même Thomas Lüthi, 5e, revenir sur ses talons.

Marco Bezzecchi est plus rapide que Remy Gardner mais ne parvient pas à passer l’Australien, solide sur les freins. Cela profite à Jorge Martin qui, dixième après dixième, porte son avance à 2 secondes. C’est le moment où Marco Bezzecchi parvient enfin à s’emparer de la 2e place, à 10 tours de l’arrivée. Commence la guerre des chronos entre le leader espagnol et son dauphin italien.

L’écart diminue d’une demi-seconde en 2 tours. 1,4 secondes à la fin du 18e tour, 1,2 secondes au 19e tour, puis moins d’une seconde au 20e des 25 tours à couvrir. Marco Bezzecchi emmène avec lui Remy Gardner, mais l’Australien est trop gourmand, se rate au freinage et perd le contact avec l’Italien.

La fin de course approche, Marco Bezzecchi est quasiment dans la roue de Jorge Martin mais a encore 3-4 dixièmes à combler. Le pilote Sky VR46 tente le tout pour le tout, sans parvenir à se mettre à la hauteur de la Kalex orange de son rival. Jorge Martin résiste et franchit l’arrivée en vainqueur devant Marco Bezzecchi. Une seconde derrière, Remy Gardner monte sur son premier podium de l’année. Tetsuta Nagashima (4e) retrouve le top-5, dans lequel Thomas Lüthi (5e) s’insère pour la première fois de la saison.

Mais alors que les pilotes rejoignent le parc fermé, les Commissaires FIM MotoGP décident de déclasser Jorge Martin. Le pilote Red Bull KTM Ajo a mordu sur la partie verte du circuit lors d’une sortie de virage (cf. image de l’article) et doit rendre une position à Marco Bezzecchi. L’Italien s’impose pour la première fois de sa carrière en Moto2.

Les réactions d’indignation après cette décision n’ont pas tardé à arriver. « Ces règles, c’est de la merde. Nous avions dit que nous avions besoin d’anciens pilotes à la direction de course pour ce genre de situation, où seul un pilotage peut juger de s’il y a eu avantage ou pas ! », a publié Loris Baz sur son compte Twitter. « Règle de merde et injuste pour Jorge Martin », aussi, pour Xavier Siméon.

Le championnat :

Luca Marini reste en tête mais perd du terrain face à son nouveau dauphin, Jorge Martin, revenu à 8 points. L’Espagnol est à égalité avec Enea Bastianini, en retrait ce dimanche et lui aussi relégué à 8 longueurs. Tetsuta Nagashima et Marco Bezzecchi se partagent la quatrième place à 19 points du leader.

GP de Styrie – Course Moto2 :

Championnat Moto2 après le GP de Styrie : 1. Marini 87 pts, 2. Martin 79 pts (-8), 3. Bastianini 79 pts (-8), 4. Nagashima 68 pts (-19), 5. Bezzecchi 68 pts (-19)…

Styrie : programme/horaires du dimanche

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de