Styrie, MotoGP (FP1) : Nakagami lance les hostilités



Dominée par Joan Mir, la première séance du Grand Prix de Styrie a finalement été remportée par Takaaki Nakagami. Les Français Fabio Quartararo et Johann Zarco sont dans le top-10. Tombé, Miguel Oliveira a fini la matinée sonné.

Quarante jours après leur dernier roulage, les pilotes MotoGP ont repris le guidon de leurs prototypes sous un beau soleil à Spielberg, ce vendredi matin. La première séance d’essais libres a débuté tranquillement, avec une première référence établie par Joan Mir en 1’24.428. Le champion du monde sortant aime le Red Bull Ring, circuit où il a gagné à deux reprises en Moto3 (2016 et 2017).

Les chronos ont commencé à baisser dans les cinq dernières minutes, avec Aleix Espargaro comme premier adversaire de Joan Mir. Les deux catalans se sont échangés la première place, avec de premiers temps sous les 1’24. Mais la session a finalement été enlevée par Takaaki Nakagami, descendu en 1’23.805 dans son dernier tour. Une marque intéressante puisqu’elle se situe à moins de 8 dixièmes du record absolu de la piste, réalisé en 1’23.027 par Marc Marquez en 2019.

Le Japonais devance de 76 millièmes Joan Mir, seul homme en 1’23 avec lui. Aleix Espargaro pointe troisième en 1’24.183, tandis qu’Alex Rins place une deuxième Suzuki dans le top-4, chose inhabituelle pour des essais. Suivent les deux pilotes Repsol Honda, Pol Espargaro et Marc Marquez, puis le duo Monster Energy Yamaha, Maverick Viñales et Fabio Quartararo.

Le Français termine à 7 dixièmes du meilleur temps, mais a réalisé une FP1 solide où il a régulièrement aligné de bons chronos, sans passer de pneus pour sortir un gros chrono sur la fin. Son compatriote Johann Zarco finit dans un temps identique en 1’24.580, avec la place de meilleur pilote Ducati de la matinée. Jack Miller complète le top-10 à une seconde de Takaaki Nakagami.

À domicile, KTM lance son week-end avec une première séance délicate, marquée par les chutes d’Iker Lecuona et Miguel Oliveira, pas blessé mais bien sonné. Le meilleur représentant du constructeur autrichien n’est autre que Dani Pedrosa, pilote d’essai et déjà à une belle onzième place.

GP de Styrie – FP1 MotoGP :

Les dix attentes de la deuxième partie de saison MotoGP

✪ Cet article vous plaît ? Donnez-nous la chance de continuer ! Soutenez notre travail, Gagnez nos concours, Accédez à tout notre contenu et passez en mode 100 % sans pub. Devenir Premium

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

S’abonner
Notifier de
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments