Styrie, MotoGP : Martin, c’est fait, c’est fou !



Jorge Martin rentre dans le cercle des vainqueurs en MotoGP. L’Espagnol, rookie en catégorie reine, remporte en toréador le Grand Prix de Styrie, signant par la même occasion la première victoire de l’équipe Pramac avec Ducati. Le Français Fabio Quartararo termine troisième et conforte sa place de leader du championnat. 

Jorge Martin, c’est fait : le champion du monde Moto3 2018 ajoute son nom à la liste des vainqueurs de Grands Prix MotoGP. Le Madrilène de 23 ans a remporté en solitaire le Grand Prix de Styrie, à Spielberg, dont il avait réalisé une pole position record la veille. Dans sa roue de bout en bout, le champion du monde en titre, Joan Mir, n’a rien pu faire pour l’empêcher de gagner.

Jorge Martin, c’est fou : arrivé en MotoGP quatre mois plus tôt, il devient l’un des rares pilotes à s’imposer dès sa première année en catégorie reine. Il le fait après avoir souffert d’un lourd accident à Portimao, en avril, qui l’avait laissé avec de multiples fractures et quatre forfaits. Il signe au passage le premier succès d’une Ducati satellite, et donc le premier de l’équipe Pramac Racing depuis le début de sa collaboration avec Ducati.

La course :

Il se passe toujours quelque chose au Red Bull Ring de Spielberg. L’an dernier, la première des deux courses disputées là-bas s’était déroulée en deux temps, après l’accrochage entre Johann Zarco et Franco Morbidelli. La seconde avait connu le même destin, une semaine plus tard, suite à la chute de Maverick Viñales, qui avait dû se jeter de sa moto à cause d’un souci de freins. Ce dimanche, le Grand Prix de Styrie 2021 a une nouvelle fois été divisé en deux.

Partie sur les chapeaux de roue, avec des pilotes agressifs et de la bagarre à tous les niveaux, l’épreuve a été interrompue par un incident survenu au troisième tour. En fond de peloton, Lorenzo Savadori n’a pu éviter la KTM RC16 de Dani Pedrosa, tombé tout seul devant lui à la sortie du troisième virage. Les motos ont pris feu, obligeant la Direction de course à sortir le drapeau rouge.

L’incendie a été maîtrisé en quelques minutes par les commissaires de piste, avant nettoyage de la piste. Les pilotes ont finalement pu repartir une bonne demi-heure après l’incident, pour un nouveau départ de 27 tours (contre 28 initialement). Dani Pedrosa était en mesure de retourner en grille ; pas Lorenzo Savadori, sain et sauf mais qui boitait en rentrant aux stands.

Si Francesco Bagnaia avait pris le meilleur à 14h, le deuxième départ profite cette fois à son coéquipier Jack Miller. Le poleman Jorge Martin le suit, avec dans sa roue le champion du monde Joan Mir. Moins bien sorti, Fabio Quartararo se fraie un chemin vers la quatrième place, suivi par son compatriote Johann Zarco. Derrière, Marc Marquez dégringole : il perd du temps suite à un contact avec Aleix Espargaro au départ, puis tire tout-droit au premier virage au tour suivant.

Le round d’observation de Jorge Martin et Joan Mir ne dure pas longtemps : les deux hommes doublent rapidement Jack Miller, puis l’oublient. Le pilote officiel Ducati est ensuite repris par Fabio Quartararo, à qui il oppose résistance au septième tour. Une bagarre qui profite au duo de tête, dont l’avance passe le cap de la seconde. Ce sont ensuite deux secondes, puis trois. Ça ne reviendra pas derrière : la victoire va se jouer entre les deux espagnols de tête.

Parti avec le pneu dur à l’avant, Jack Miller trouve un second souffle à la mi-course, contient Johann Zarco et revient dans les échappements de Fabio Quartararo. Le podium lui tend les bras, mais il lui faut encore se défaire d’El Diablo. Il pousse, pousse… et part à la faute à 10 tours de l’arrivée. Une chute dans le virage 7 qui signe son troisième résultat blanc de l’année, et anéantit probablement ses dernières chances de titre.

Devant, Jorge Martin tient bon malgré la pression de Joan Mir. Les roues de sa GP21 passent dans la partie verte du circuit, mais moins de cinq fois, ce qui lui permet d’éviter la pénalité. Les tours passent, les dixièmes d’avance augmentent. Solide, il coupe l’arrivée en vainqueur au bout de 38 minutes et 7 secondes d’effort. Une première en MotoGP pour lui, ainsi que pour l’équipe Pramac Racing avec Ducati.

Enfin équipé du holeshot device depuis ce week-end, Joan Mir, battu d’1,5 seconde, signe son meilleur résultat de la saison. Fabio Quartararo complète le podium, son septième de la saison, sur une piste où il n’est pas le plus à l’aise. Un bon résultat, qui lui permet de conforter son avance au championnat. Son dauphin Johann Zarco, qui a connu quelques soucis physiques en fin de course, termine sixième et se retrouve 40 points derrière au classement général.

Quatre autres de ses adversaires pour le titre ont pêché à Spielberg : Francesco Bagnaia onzième, Jack Miller à terre, Miguel Oliveira victime d’un problème technique et Maverick Viñales qui a calé sur la grille. Seul Joan Mir lui reprend finalement 4 unités.

Meilleur pilote KTM du jour à domicile, Brad Binder égale son meilleur résultat de l’année au quatrième rang. Takaaki Nakagami complète le top-5 et fait office de premier pilote Honda, quelques secondes devant les frères Marc (huitième) et Alex Marquez (neuvième).

Deux ans et demi après sa dernière course, Dani Pedrosa s’offre un top-10 pour son retour à la compétition en tant que wild-card pour KTM. Il profite notamment de la sanction de 3 secondes infligée à Pecco Bagnaia, neuvième à l’arrivée mais onzième au classement pour n’avoir pas complété sa pénalité long lap. Trois jours après l’annonce de son départ à la retraite fin 2021, Valentino Rossi prend les 3 points de la treizième place.

GP de Styrie – Course MotoGP :

Championnat MotoGP après le GP de Styrie : 1. Quartararo 172, 2. Zarco 132 (-40), 3. Mir 121 (-51), 4. Bagnaia 114 (-58), 5. Miller 100 (-72)… Classement complet

✪ GP-Inside vous est utile ? Donnez-nous la chance de continuer à l’être en devenant Premium ! Soutenez notre travail, Gagnez nos concours, Accédez à tout notre contenu, Aidez-nous à nous passer de publicité et renforcer notre indépendance : Devenir Premium

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

S’abonner
Notifier de
3 Commentaires
le plus ancien
le plus récent le plus populaire
Inline Feedbacks
View all comments

[…] : découvrez la nouvelle situation du championnat du monde MotoGP après le Grand Prix de Styrie, superbement remporté par Jorge […]

[…] Styrie, MotoGP : Martin, c’est fait, c’est fou ! […]

[…] de retour au Red Bull Ring de Spielberg pour le Grand Prix d’Autriche, une semaine après celui de Styrie disputé au même endroit. À quelle heure et sur quelle chaîne ? Programme et horaires TV du […]