Styrie, Nakagami déçu : « On avait le podium… »



Le premier podium de la carrière de Takaaki Nakagami lui tendait les bras à Spielberg, avant que la course ne soit arrêtée par un drapeau rouge. Il termine finalement 7e.

Sixième du Grand Prix d’Autriche, Takaaki Nakagami s’était fixé un objectif clair au moment de retourner au Red Bull Ring de Spielberg, pour la deuxième course organisée là-bas : le podium. Leader du clan Honda en l’absence de Marc Marquez, il était certain de pouvoir soulever son premier trophée en catégorie MotoGP à la fin du week-end..

Le plan s’est mis en marche dès les essais, et de façon idéale : 4e en FP1, 2e en FP2, 3e en FP3 puis 1er en FP4, le Japonais a ensuite réalisé le 2e temps de la Q2, la meilleure qualification de sa carrière. Un 3e temps au warm-up plus tard confirmait son statut de candidat aux premières places.

Le plan a suivi parfaitement suivi son cours dimanche, à l’extinction des feux. Auteur d’un bon départ, Takaaki Nakagami a accroché le bon wagon et s’est échappé avec Joan Mir et Jack Miller. Si l’Espagnol a pris quelques distances devant, le Japonais et l’Australien ont maintenu un rythme suffisamment élevé pour se mettre à l’abri des autres, et ainsi se diriger vers un duel à deux pour la place de 2e.

Tout a basculé avec l’accident de Maverick Viñales et la sortie du drapeau rouge, au 17e tour, avant qu’un nouveau départ ne soit donné. Là, jamais le pilote Honda n’a été en mesure de retrouver les avant-postes. Pendant que le groupe de tête – Joan Mir, Jack Miller, Miguel Oliveira, Pol Espargaro – s’en allait, Takaaki Nakagami se battait dans le peloton en lutte pour la 5e place. Il s’y est finalement incliné, terminant 7e derrière Andrea Dovizioso et Alex Rins.

Pas le résultat qu’il espérait, ainsi qu’il l’a reconnu à l’arrivée : « Nous sommes bien sûr un peu déçus de finir à la 7e place. C’est vraiment dommage qu’il y ait eu un drapeau rouge, mais c’est la course. Pendant la première course nous avions tout sous contrôle et nous étions sur le podium. J’ai même pensé que nous pouvions gagner. Malheureusement, la course a été arrêtée pour repartir pour 12 tours. J’ai fait de mon mieux à chaque fois, c’était un week-end globalement fantastique et nous avons hâte d’être à la prochaine. À Misano nous pouvons à nouveau nous battre devant », espère-t-il.

Le Grand Prix de Saint-Marin, le 13 septembre, constituera une nouvelle occasion pour Takaaki Nakagami d’inscrire le premier podium de sa carrière, ainsi que le premier de Honda cette année. Le dernier japonais à avoir terminé dans le top-3 est Katsuyuki Nakasuga à Valence, en 2012.

Championnat MotoGP après le GP de Styrie : 1. Quartararo 70 pts, 2. Dovizioso 67 (-3), 3. Miller 56 pts (-14), 4. Binder 49 pts (-21), 5. Viñales 48 (-22), 6. Nakagami 46 (-24), 7. Rossi 45 (-25), 8. Mir 44 (-26), 9. Oliveira 43 (-27), 10. Espargaro 35 (-35)… Classement complet ici

Styrie : Pour Rins, Viñales aurait dû rentrer aux stands avant sa chute

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de

Articles recommandés

Facebook

Applications

Disponible sur Google Play
Disponible sur Apple App Store