Styrie : Pour Rins, Viñales aurait dû rentrer aux stands avant sa chute



Alex Rins « ne comprend pas » pourquoi, avant son accident, Maverick Viñales n’a pas arrêté de rouler s’il savait que ses freins ne fonctionnaient pas correctement.

Maverick Viñales a terminé son Grand Prix de Styrie par terre, se jetant de sa Yamaha après avoir senti les freins « exploser ». L’incident s’est produit au 17e tour, mais l’Espagnol avait déjà eu plusieurs alertes avant cela ; il avait commencé à ressentir des problèmes avec ses freins « virage après virage », à partir de 4-5 tours de course. Il s’est mis à perdre des places mais était résolu à ne pas abandonner. « Je ne voulais pas arrêter, je voulais donner mon maximum et rester en course, quitte à prendre seulement un point », a-t-il expliqué à l’arrivée.

Une décision que son adversaire Alex Rins critique, vraisemblablement pour des problèmes de sécurité. Pour le pilote Suzuki, une telle situation aurait dû l’inciter à abandonner avant que ne soit produise un incident plus grave, pour Maverick lui-même comme par rapport à ses concurrents. « Si Maverick savait depuis quelques tours qu’il n’avait plus de freins, et que c’est pour ça qu’il levait la main, ce qu’il y avait à faire était de rentrer au box avant, soulève-t-il. Je ne comprends pas pourquoi il a dû continuer. Nous allons certainement en parler lors de la prochaine réunion de la Commission de sécurité. »

L’Espagnol valide également la piste désormais privilégiée pour expliquer l’accident de Maverick Viñales : le choix de ne pas équiper sa Yamaha du nouveau système de freinage recommandé par le fournisseur, Brembo. « Si je ne me trompe pas, le problème qu’a eu Maverick, c’est que lors de la course précédente, tous les pilotes ont eu les plaquettes et les étriers de frein qui ont beaucoup chauffé. Brembo en a fourni des plus grands pour cette deuxième course. Les seuls qui n’ont pas monté ces nouvelles plaquettes ont été Mir et Maverick, qui ont utilisé les conventionnelles, plus petites. C’est sûrement pour ça qu’il s’est retrouvé sans freins. »

Championnat MotoGP après le GP de Styrie : 1. Quartararo 70 pts, 2. Dovizioso 67 (-3), 3. Miller 56 pts (-14), 4. Binder 49 pts (-21), 5. Viñales 48 (-22), 6. Nakagami 46 (-24), 7. Rossi 45 (-25), 8. Mir 44 (-26), 9. Oliveira 43 (-27), 10. Espargaro 35 (-35)… Classement complet ici

Styrie : Viñales n’a pas suivi les recommandations de Brembo

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

1
Poster un Commentaire

1 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
0 Auteurs du commentaire
  S’abonner  
le plus récent le plus ancien le plus populaire
Notifier de

[…] course. Il s’est mis à perdre des places mais était résolu à ne pas abandonner. Une décision critiquée par Alex Rins, pour qui « si Maverick savait depuis quelques tours qu’il n’avait plus de freins, et que […]