Surprenant Morbidelli (6e) au test de Valencia !

Si on s’attendait à voir Maverick Viñales confirmer, Andrea Dovizioso briller ou Marc Marquez assurer lors des premiers essais hivernaux de Valencia, il est un homme dont la performance a surpris : Franco Morbidelli.

En effet, l’Italien semble s’être rapidement adapté à sa nouvelle monture – la Yamaha de l’équipe Petronas, qui est actuellement l’ancien prototype de Johann Zarco mais équipé d’un moteur de 2019. Mercredi, Morbidelli s’est hissé à la 6e place du classement du test. Deuxième pilote Yam’, il ne pointait qu’à 2 dixièmes du leader, Maverick Viñales.

Morbidelli est parvenu à passer sous la barre des 1’31 (1’30.974), ce qu’il n’avait jamais réalisé auparavant. « Nous avons pu gagner en expérience sur la moto, comprendre ses points forts et ses points faibles. Plus vous poussez, mieux vous comprenez, commente-t-il sur Speedweek. Je suis également content de la manière dont la moto réagit aux changements de réglages. »

En fait, « la moto est assez facile à comprendre et il est assez facile d’être rapide tout de suite », détaille l’Italien. Sacré Rookie of the year, le champion du monde Moto2 2017 se fixe comme prochain objectif d’adapter son style de pilotage à la Yamaha. « Généralement, il s’agit d’un processus naturel, en ressentant le besoin d’être plus rapide », explique Morbidelli. Et ce besoin là, ça le connaît !

Une performance à confirmer la semaine prochaine du côté de Jerez de la Frontera, pour le dernier roulage de l’année (28-29 novembre).

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
367Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Share on Google+
Google+
0Email this to someone
email

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de

Articles recommandés

Facebook

Nouvelles Applications

Disponible sur Google Play
Disponible sur Apple App Store