Sylvain Guintoli, 4e pilote à réussir le doublé Superbike-Endurance



Sacré champion du monde Superbike en 2014, puis d’Endurance en 2021, Sylvain Guintoli est devenu le quatrième pilote de l’histoire à s’adjuger les deux titres.

Nouveau pilote titulaire en championnat du monde d’Endurance cette année, Sylvain Guintoli n’a pas déçu. Pilote d’essai Suzuki en MotoGP, le Français est entré par la grande porte, celle de l’équipe Yoshimura SERT Motul, sacrée en 2020. L’objectif logique et naturel était d’aller chercher la couronne, en compagnie du véloce Xavier Siméon et de l’expérimenté Gregg Black. Un objectif accompli à l’issue d’une saison pleine de succès, avec la victoire aux 24 Heures du Mans et au Bol d’Or, en plus d’une troisième place aux 6 Heures de Most.

Ce faisant, Sylvain Guintoli a ajouté un deuxième titre de champion du monde à son palmarès. Le Drômois avait en effet été sacré sept ans plus tôt en Superbike, en 2014, à l’époque où il roulait pour Aprilia. Samedi 9 octobre dernier, il est devenu le quatrième pilote de l’histoire à faire le doublé WorldSBK/Endurance. Ça n’était plus arrivé depuis 24 ans.

Le premier à réussir ce doublé fut son compatriote français Raymond Roche. Ses premiers succès internationaux, le Varois les a connus en Endurance en 1981. Il décrocha le titre pour Kawasaki France en compagnie de Jean Lafond, grâce notamment à deux victoires aux 1000 kilomètres de Zeltweg et aux 24 Heures de Montjuïc. Neuf ans plus tard, en 1990, il devint le premier français à triompher en Superbike avec Ducati.

Lui succéda au palmarès du championnat du monde Superbike l’Américain Doug Polen, également titré avec Ducati en 1991 puis 1992. Le même Doug Polen qui monta ensuite sur le trône de l’Endurance en 1997, au guidon de la Suzuki du SERT, déjà au sommet de la discipline. Il passa sur Honda en 1998 et s’adjugea une deuxième couronne consécutive.

Entre-temps, un certain Carl Fogarty avait lui aussi réussi le doublé, dans le même ordre que Raymond Roche. Le Britannique s’imposa d’abord en Endurance en 1992, avec Kawasaki France, où il fit équipe avec Terry Rymer et Michael Simul. Il devint ensuite la légende du WorldSBK que l’on connaît, auréolé de quatre titres décrochés en 1994, 1995, 1998 et 1999, tous avec Ducati.

« L’aventure humaine », le carburant du SERT

Crédit photo : Suzuki Motor Corporation

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires