Syndrome des loges : au tour de Dalla Porta



La liste des pilotes opérés du syndrome des loges s’allonge. Lorenzo Dalla Porta a eu droit à l’intervention chirurgicale après le Grand Prix de Catalogne.

A-t-on déjà eu une première partie de saison avec autant de pilotes opérés du syndrome des loges ? Sept Grands Prix sont passés, et la fameuse « maladie des pilotes » ne cesse de faire des victimes.

Gênés dès la pré-saison, Jack Miller et Iker Lecuona sont les premiers à être passés sur le billard début avril, dès leur retour du Qatar. Un mois plus tard, Fabio Quartararo y a eu droit après avoir été frappé de douleurs lors du Grand Prix d’Espagne, sur un tracé de Jerez aux exigences physiques élevées. Il n’est pas le seul à avoir souffert là-bas, puisque Maria Herrera (MotoE) et Bo Bendsneyder (Moto2) sont également passés par la case opération. Avant qu’Aleix Espargaro n’en subisse une le 17 mai, au lendemain du Grand Prix de France et en prévision de celui d’Italie.

À ces noms s’ajoute désormais celui de Lorenzo Dalla Porta, opéré à son retour du Grand Prix de Catalogne. L’Italien a annoncé ce mercredi avoir subi une intervention chirurgicale, menée par le Docteur Caforio à la Polyclinique San Donato de Milan. « Un autre avant-bras ajouté à la liste du syndrome compartimental », réagit-il.

Le pilote de l’Italtrans Racing Team traverse une période difficile. Il vient d’enchaîner quatre résultats blancs consécutifs : une 16e place à Jerez, une disqualification au Mans puis deux chutes au Mugello et à Montmeló. Champion du monde Moto3 en 2019, il n’a pour l’instant toujours pas réussi à exprimer son potentiel en catégorie Moto2, où il est arrivé l’an dernier.

Quartararo et le syndrome des loges : ce qu’en dit Jean-Michel Bayle

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email
S’abonner
Notifier de
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments