Tardozzi : le dossier Miller-Lorenzo-Pramac se règle chez les patrons



Le dossier Miller-Lorenzo-Pramac ? Davide Tardozzi n’a que la prolongation de l’Australien au programme, mais reconnaît que la question sera tranchée par les grands cadres de la marque.

L’équipe Pramac Racing est-elle sur le point de faire le ‘casse’ de l’année sur le marché des transferts, en signant Jorge Lorenzo pour 2020 alors qu’il lui reste un an de contrat chez Repsol Honda ? Davide Tardozzi (responsable de l’équipe officielle) répond que la décision appartient à Claudio Domenicali (PDG), Gigi Dall’Igna (directeur technique) et Paolo Ciabatti (directeur sportif). « Je ne sais pas, vous devez le demander à Gigi, Paolo et Domenicali. Je pense que c’est le genre d’affaire qui doit être décidé par les grands cadres. »

Davide Tardozzi l’assure : le retard pris dans la signature de Jack Miller est causé par le fait que Ducati se prépare à mettre quatre GP20 sur la grille. « Maintenant c’est une question de chiffres. Pour la première fois de notre histoire, nous allons essayer de fournir quatre motos d’usine. Pour moi, personnellement, la question est de trouver un deal avec Pramac sur les chiffres. Ensuite nous verrons. C’est pourquoi il y a du retard dans laccord avec Jack. »

Tardozzi : Miller mérite sa place

Pourtant, Jack Miller lui-même vient de reconnaître que si cela prend autant de temps, c’est qu’il y a un loup dans la bergerie. « Je dois être réaliste : nous sommes en Autriche, dans la deuxième partie de la saison, j’ai ramené deux podiums… et je n’a toujours pas signé de contrat, dit l’Australien. La plupart des détails ont été décidés, Pramac est tombé d’accord sur tout ce sur quoi il fallait être d’accord, mais le contrat n’arrive toujours pas… »

En tout cas, Davide Tardozzi semble du côté de l’actuel pilote Pramac, classé 7e au championnat et qui vient de monter sur le podium à Brno. « Je pense que Jack fait du bon travail. Il arrive progressivement au niveau que nous lui avons demandé d’avoir. Il doit être un peu plus régulier mais il grandit, c’est évident. Mon sentiment est que d’ici la fin de saison, Jack peut être très competitif pour joue rle podium sur plusieurs courses, voire tout le championnat l’an prochain. »

Miller : « Quand Lorenzo sera rentré des Maldives, j’en saurai plus… »

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

1
Poster un Commentaire

1 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
0 Auteurs du commentaire
  S’abonner  
le plus récent le plus ancien le plus populaire
Notifier de

[…] a trouvé son bonheur chez Pramac Racing, et se réjouit d’avoir conservé sa place malgré la menace Jorge Lorenzo évoquée pendant l’été. « C’est la première fois que je serai dans une équipe […]