Tech3 construit son aventure Moto3



Comme annoncé en août, l’équipe française Tech3 va se retirer de la Moto2 en 2020, et lancer un team en Moto3. Une décision qui fait suite à celle de KTM, qui va quitter la catégorie intermédiaire pour concentrer ses investissements dans les deux autres.

Pour Hervé Poncharal, ce sera une première et un nouveau défi à relever. C’est encore tout frais, car cela s’est décidé en août, et c’est en train de se construire. Il explique à Crash les premiers détails du projet.

La décision : « M. Pierer et M. Trunkenpolz ont demandé à me rencontrer et m’ont expliqué que, même si le focus le plus important reste le MotoGP, la catégorie Moto3 est aussi très importante parce que c’est là où vous commencez les championnats, et cela suit la Red Bull KTM Rookies Cup. Aussi parce que MotoGP comme Moto3 ont leurs propres prototypes, avec des motos entièrement KTM. L’esprit de la Moto2 est différent, avec la règle du moteur unique, etc.

Donc ils ont decidé de stopper leur investissement en Moto2 afin de se concentrer sur les deux autres catégories, MotoGP et Moto3. Je comprends pourquoi et, un peu comme eux, j’aime les noueaux challenges et aventures. Leur passion est contagieuse, et ils étaient tellement excités au sujet de leur nouveau plan pour moi d’aller en Moto3 que je leur ai dis, ‘allons-y’ ! »

L’organisation : « Cela va être un grand défi parce que la Moto3 est une catégorie spéciale, et je ne pense certainement pas que c’est facile. Ces motos ont un haut-niveau technologique, et elles sont si compactes qu’elles ressemblent à des jouets. Je pense que pour bien les peaufiner il faut de l’expérience. La plupart de notre staff Moto2 actuel fera partie de celui en Moto3, et je suis heureux d’annoncer que les couleurs resteront les mêmes : Red Bull, KTM, Elf. »

En quête de 2 pilotes : « Sur le papier l’idéal serait d’avoir un pilote expérimenté, qui a fait au moins une ou deux saisons en mondial Moto3, et peut-être un rookie venant de la Rookies Cup ou du CEV. Nous avons beaucoup de noms. La Moto3 est là où vous débutez en championnat du monde, donc de nombreux jeunes pilotes rêvent d’y entrer. J’ai reçu des demandes de jeunes anglais, français, allemands, japonais… et mantenant nous devons trouver les deux pilotes. »

Premiers objectifs : « Cela va être difficile. Je ne veux pas dire que nous allons gagner parce que clairement, comme dans chaque catégorie, le pilote est la clé pour les résultats. En Moto3 vous avez des top-pilotes qui vont passer en Moto2 – Canet, Dalla Porta, Fenati, Ramirez – et d’autres top-pilotes qui vont rester, comme Arbolino, Masia et Foggia qui sont déjà sous contrat. Donc nous arrivons un peu en retard et c’est à moi d’être un peu créatif en pensant aux pilotes.

Je ne pense pas que nous allons gagner le championnat l’an prochain. Si cela arrive ce serait exceptionnel et très chnanceux. Mais cela n’arrivera malheureusement pas parce que nous savons que les top-pilotes, en particulier Masia et Arbolino, vont être très forts.

Pour la première année nous devons avoir un bon staff technique, un team bien organisé avec deux pilotes qui sont heureux d’être avec nous et de montrer que nous sommes une bonne équipe Moto3. Puis, il faudra grandir. Mais je suis impatient. C’est un bon challenge, un beau projet et mes gars sont assez impatients de commencer à travailler sur ces beaux jouets. »

Tech3 quitte la Moto2 et arrive en Moto3 !

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

2
Poster un Commentaire

2 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
1 Auteurs du commentaire
  S’abonner  
plus récent plus ancien Le plus populaire
Notifier de

Sаlut! S’il vоus рlаît votеz рouг mеs phоtоs éгоtiquеs sur ma pаgе > http://www.kisstok.com

[…] Tech3 construit son aventure Moto3 […]