Teruel : Sans Rossi ni Lorenzo ?



Yamaha n’a pas encore tranché la question de faire appel à Jorge Lorenzo pour le Grand Prix de Teruel (Aragon 2), le week-end prochain, si Valentino Rossi est toujours forfait.

Testé positif au Covid-19, Valentino Rossi est le grand absent du Grand Prix d’Aragon. Il devrait également avoir à essuyer un nouveau forfait dimanche prochain, sur celui de Teruel (Aragon 2). L’Italien pourrait en effet ne pas être guéri du Covid-19 à temps, comme c’est arrivé à Jorge Martin en septembre – il est resté positif environ 2 semaines, donc a manqué les deux courses de Misano.

Valentino Rossi forfait une deuxième fois, on peut s’attendre à ce que l’équipe officielle Yamaha appelle quelqu’un pour le remplacer. Jorge Lorenzo serait naturellement le premier des candidats sur la liste (lire ici). Que le pilote d’essai d’une marque soit aussi celui « de réserve » est désormais une habitude, et cette saison 2020 le montre bien : Michele Pirro a remplacé Francesco Bagnaia chez Ducati, de même que Stefan Bradl pour Marc Marquez sur la Honda, tandis que Bradley Smith est au guidon de l’Aprilia d’Andrea Iannone.

Mais à l’écoute des déclarations des cadres de chez Yamaha, on peut facilement comprendre que le remplacement de Valentino Rossi par Jorge Lorenzo est loin d’être une affaire conclue.

Premièrement parce que Yamaha peut (va ?) utiliser le règlement pour l’éviter. La règle veut qu’un pilote doive être remplacé quand une course se déroule 10 jours après l’annonce de son forfait ; or, Valentino Rossi a été déclaré absent au soir jeudi 15 octobre, et la course d’Aragon 2 se déroulera le dimanche 25 octobre. Yamaha ne devra donc légalement remplacer son pilote qu’après, à partir du Grand Prix de la Communauté valencienne (du 6 au 8 novembre). « Nous avons dix jours pour choisir un remplaçant au cas où nous en voudrions un », a précisé Massimo Meregalli, directeur de l’équipe Monster Energy Yamaha MotoGP, au micro de Sky Sport. Ce « au cas où nous en voudrions » n’a pas été dit par hasard.

Deuxièmement parce que le manque de roulage de Jorge Lorenzo semble faire douter Yamaha. Il n’a eu que deux tests sur la M1, et à chaque fois sur le modèle 2019 du prototype : à Sepang en février, et à Portimao en octobre. Ses derniers chronos, au Portugal, étaient éloignés de ceux des autres pilotes. « Au test de Portimao nous avons vu qu’après huit mois d’inactivité, il doit se réhabituer à la vitesse, aux freinages », observe Massimo Meregalli, pour qui le Majorquin « a besoin de tourner davantage ». Mais on pourrait lui répondre que c’est justement une raison de plus pour l’aligner au Grand Prix de Teruel.

Les pilotes Yamaha sont pour l’instant prudents sur le sujet. Interrogé en marge du Grand Prix d’Aragon, Maverick Viñales a toutefois signalé qu’il ne fallait pas forcément se fier aux temps des essais de Portimao, car Jorge Lorenzo en avait sans doute plus sous la main. « À Portimao il y est allé avec calme. Rouler en moto ne s’oublie pas du jour au lendemain. (Mais) ce sujet est entre les mains de Yamaha. »

« Être sur ses gardes » : la contamination de Rossi fait réagir les pilotes

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

1
Poster un Commentaire

1 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
0 Auteurs du commentaire
  S’abonner  
le plus récent le plus ancien le plus populaire
Notifier de

[…] Teruel : Sans Rossi ni Lorenzo ? […]

Facebook

Applications

Disponible sur Google Play
Disponible sur Apple App Store