Test Jerez : Rea (WSBK) plus vite que Bradl (MotoGP)



Meilleur temps du test Superbike de Jerez, Jonathan Rea n’a pas seulement dominé les autres pilotes de la catégorie présents. Il a aussi tourné plus vite que Stefan Bradl, qui roulait au guidon du prototype MotoGP Honda.

Oui, ça n’est qu’un test. Oui, les pilotes ne chassaient pas forcément le meilleur chrono. Oui, Stefan Bradl n’est pas la référence en MotoGP. Oui, cela ne signifie pas obligatoirement que Jonathan Rea aurait le niveau pour y être compétitif (même si cela est fort probable). Il n’empêche que c’est un fait, déjà vu par le passé, et qu’il n’est pas anecdotique de le souligner.

Venu partager la piste de Jerez avec la dizaine de pilotes du mondial Superbike, Stefan Bradl, qui menait des essais sur la Honda RC213V (MotoGP), a été plus rapide que tout le monde. Tout le monde, excepté un concurrent : le sextuple champion du monde sortant, Jonathan Rea, meilleur pour 15 petits millièmes.

La première sortie de la Kawasaki ZX-10RR version 2021 s’est avérée très positive pour Jonathan Rea. Le Nord-Irlandais a réalisé son chrono le plus rapide en 1’38.324, plus vite que la Superpole de 2020 (-0.412) et à seulement 77 millièmes du record absolu de la piste. Le nouveau carénage à l’avant semble porter ses fruits, tandis qu’on attend toujours la confirmation du fait que le régime moteur a été relevé.

Autre pilote à utiliser le nouveau modèle de la ZX-10RR, Alex Lowes s’est classé troisième de la session, avec un record personnel sur la Kawasaki en 1’38.887 (il avait fait 1’39.980 le 1er août dernier). Le Britannique pointe cependant à plus d’une demi-seconde de son coéquipier.

Il a aussi été devancé de 47 millièmes par Toprak Razgatlioglu, deuxième après deux journées de labeur sur les versions 2020 et 2021 de la Yamaha YZR-R1. L’accent a été porté sur le domaine du freinage, avec du travail sur le frein moteur et de nouveaux étriers Brembo. L’Américain Garrett Gerloff, qui a lui aussi pu monter sur la nouvelle Yamaha, s’est classé quatrième et a trouvé un meilleur feeling à l’avant et un meilleur grip avec sa nouvelle monture.

Chez les rookies, le plus rapide a été Andrea Locatelli, champion du monde Supersport sortant et lui aussi pilote Yamaha. L’Italien a terminé la deuxième journée sous les 1’40 (1’39.878). Un cap que Lucas Mahias a failli franchir, puisque le Français a réalisé son tour le plus rapide en 1’40.195 sur sa Kawasaki. Loin d’être ridicule, il met derrière lui l’autre rookie Isaac Viñales, le champion du Japon Kohtna Nozane ou encore Alvaro Bautista, au travail sur sa Honda (pneus, courbes et motricité). L’Espagnol, classé huitième juste derrière Lucas Mahias, a été dominé à la montre par son coéquipier Leon Haslam, cinquième.

Le Belge Loris Cresson ferme la marche de ce test WSBK au onzième rang, avec une référence établie en 1’43.187, à près de 5 secondes de Jonathan Rea. Le pilote Kawasaki a été le plus prolifique, avec plus de 170 tours effectués sur l’ensemble des deux journées.

Test WSBK Jerez :
1. Jonathan Rea (Kawasaki) – 1’38.324
2. Toprak Razgatlioglu (Yamaha) – 1’38.839 (+0.515)
3. Alex Lowes (Kawasaki) – 1’38.887 (+0.562)
4. Garrett Gerloff (Yamaha) – 1’39.172 (+0.847)
5. Leon Haslam (Honda) – 1’39.852 (+1.527)
6. Andrea Locatelli (Yamaha) – 1’39.878 (+1.553)
7. Lucas Mahias (Kawasaki) – 1’40.195 (+1.870)
8. Alvaro Bautista (Honda) – 1’40.232 (+1.907)
9. Kohta Nozane (Yamaha) – 1’40.670 (+2.345)
10. Isaac Viñales (Kawasaki) – 1’40.893 (+2.568)
11. Loris Cresson (Kawasaki) – 1’43.187 (+4.862)

Stefan Bradl (Honda, MotoGP) – 1’38.340 (+0.015)

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de