Test Jerez : Rossi (11e) toujours mécontent de sa Yamaha

Valentino Rossi ne termine pas 2018 sur une bonne note. Les derniers tests de l’année, à Jerez, annoncent un hiver de dur labeur dans son clan.

Que retenir des essais hivernaux de Valentino Rossi ? Que les problèmes rencontrés sur la Yamaha, que l’on croyait réglés, sont viscéralement ancrés en la machine. Les nouveaux moteurs apportés à Valencia et présentés à Jerez ont, certes, apporté des améliorations sur certains aspects, mais ils n’ont pas pour autant résolu tous les soucis. La M1 continue (notamment) à se geindre lorsqu’elle est équipée de pneus usés.

Classé 17e le mercredi puis 11e le jeudi, Rossi apprécie l’optimisme de Viñales (lire ici) mais n’est pas aussi gonflé d’espoirs. « Nous avons pu améliorer, mais il y a encore beaucoup à faire si nous voulons concurrencer Honda, Ducati et Suzuki, estime le Docteur. Nos pas en avant ne sont pas assez grands. Nous avons pu avoir un bon rythme de course, la moto fonctionne bien, mais le problème est que nos rivaux sont toujours meilleurs. Nous avons encore un long chemin à parcourir ».

Rentrant dans les détails, le pilote Yamaha est d’accord avec son coéquipier sur le choix du moteur, qui sera « celui qui a le plus de frein moteur. Mais ce n’est pas l’amélioration dont nous avons besoin. Il n’y a pas une grande différence par rapport aux performances de 2018 : ceux qui étaient devant nous sont en avance sur nous aujourd’hui. Pour moi, le souci reste le même : nous sommes rapides avec des pneus neufs mais après 5 ou 6 tours, nous rencontrons de vrais problèmes ».

En termes de chrono, Rossi peut se rassurer : même s’il n’est pas dans le top-10 à Jerez, l’écart avec les leaders n’est pas énorme (6 dixièmes, et l’on sait que l’Italien est une bête de course, pas d’essais). Il faudra néanmoins résoudre ce souci d’adhérence s’il veut jouer la couronne mondiale en 2019.

9
Poster un Commentaire

7 Fils de commentaires
2 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
9 Auteurs du commentaire
  S’abonner  
plus récent plus ancien Le plus populaire
Notifier de
f

Carrément méchant, jamais content !
Sacré Lamentino !

Gil

Ce ne serait pas plutot Yamaha qui est mécontent de Valentino Rossi…

Saruman

Bon…
Quel dommage en compétition les ecarts sont tellement proches et deviennent tellement important sur une course, que l’année 2019 risque bel et bien d’être aussi longue que la 2018…
Sinon vous pouvez aussi vous abstenir de commentaires de cours de récréation…
Ol ne s’agit pas de prendre la defense de tel ou tel pilote, regardez le palmares…et taisez vous un peu..

Fred-bear

Champion du monde….j’ai failli me pissé sur les godasses, depuis 2009 rien, 2018 pas une victoire. Gagner avec la meilleure moto c’est plus facile (avec option coups bas). On a vu ce qu’il a fait sur la ducat, que dalle, et cette année avec la yam en souffrance…..que dalle, il finit 3 ème car beaucoup de métier et parce que ses concurrents ont croisé les skis trop souvent. Fin, émet à part sa régularité de vieux roublard qu’a t’il a offrir, pas grand chose tendance…..que dalle. Un bouffon une pleureuse un hasard been.

Max

Pourrais tu nous annoncer ton palmarès ou qqs chronos qui pourrais nous faire dire que tu n’es pas juste un petit branleur qui ne sais pas de quoi il parle…
On ne peut pas s’en pretendre passionné de moto gp et avoir des propos comme ça.
Va voir du côté du foot …

Marco

Bien dis meme si marquez ou un autre est meilleur que Rossi le principale c est qu il soit la. Sans Rossi le moto gp va perde beaucoup.

proyam

Prends ta retraite Ralentino.

Mad

Le « meilleur metteur au point » du monde n’y arrive pas ? Je veux pas le croire !

patrick

quelle tristesse dans ce genre de propos !!! pour critiquer encore faut il être capable de faire aussi bien. Certes Vale a de l’âge mais il apporte encore beaucoup aux grand-prix, regardez ce qu’il a fait à Valence pour le dernier MOTOGP de l’année. Sous la pluie et alors qu’il n’a rien à gagner il est reparti. Qui plus est s’il n’y avait eu cette interruption de course il était tout de même parti pour gagner. Jeter un œil sur les chronos au tour, c’est édifiant Essayez de rouler sous pluie battante pour certains d’entre vous, et vous constaterez que… Lire la suite »