Test Jerez, Viñales (4e) : « Yamaha est en train de résoudre les problèmes »

Meilleur chrono des essais hivernaux de Valencia, Maverick Viñales espérait finir 2018 sur une bonne note en confirmant lors du test de Jerez de la Frontera. Mission accomplie.

L’Espagnol a en effet terminé 4e à Jerez, sur une piste où il n’a jamais brillé en MotoGP (aucun podium, aucune première ligne). En 1’38.066, Viñales n’a terminé qu’à 121 millièmes du meilleur chrono de Takaaki Nakagami. « Ce n’est pas un hasard si j’étais à un dixième de la première place », a-t-il glissé.

« Après ce test, je suis très heureux. J’ai pu maintenir un bon rythme avec des pneus usés. Yamaha est en train de résoudre les problèmes, en particulier ceux qui concernent le rythme de course », a assuré Viñales. Si l’adhérence reste le principal problème de la M1, il estime que « globalement, la M1 est une moto compétitive ».

L’année 2018 va donc se terminer sur une note pleine d’espoir pour le champion du monde Moto3 2013. D’après lui, la décision quant au nouveau moteur est prise. « Bien sûr, il y a la place pour progresser. L’important est que nous avons trouvé une base à partir de laquelle travailler », explique-t-il. Prochaines étapes : vitesse de pointe, traction et châssis. Rendez-vous en 2019 !

3
Poster un Commentaire

3 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
2 Auteurs du commentaire
  S’abonner  
plus récent plus ancien Le plus populaire
Notifier de
Aliencat

Ressenti venant de Vinales… à la place de Yam je resterai très prudent sur l’avancée réelle des progrès…

tourtoman

Pour m’être fait opéré de l’épaule pour des pb similaires à ceux de Marquez (luxation récidivente), la rééducation sera un élément fondamental de son niveau au championnat 2019. Et je verrais bien un Vinales au meilleur de sa forme, avec une M1 dont les progrès vont porter ses fruits et une confiance retrouvée. Il pourrait vraiment être le futur CDM. Et même si je reste admiratif du 46, j’ai de gros doutes sur un 10ème titre…

[…] 17e le mercredi puis 11e le jeudi, Rossi apprécie l’optimisme de Viñales (lire ici) mais n’est pas aussi gonflé d’espoirs. « Nous avons pu améliorer, mais il y a encore […]