Test Losail, Zarco (14e) : « Ma moto peut gagner, je le sens »



Toujours en phase d’apprentissage sur la Ducati Desmosedici GP19, Johann Zarco boucle sa pré-saison 2020 confiant quant à son potentiel, mais doit « accepter qu’il faudra un peu de temps pour apprendre ».

« Le test de Losail est fini, mes sensations progressent beaucoup ! Ma moto peut gagner, je le sens et je vais me donner pour arriver au sommet ! »

Telle est la promesse envoyée par Johann Zarco à ses fans à l’issue des derniers essais hivernaux qui précèdent la saison 2020. Après avoir découvert sa nouvelle monture, la Ducati de l’équipe Avintia, à Sepang, le Français a bénéficié de trois jours de roulage supplémentaires à Losail.

Il s’en tire avec le 14e chrono – sans avoir pu faire le time attack qu’il voulait lundi – et beaucoup de travail effectué (185 tours au total, seul Maverick Viñales a fait plus). Dont des simulations de course, un exercice qu’il n’avait plus pratiqué depuis longtemps. Johann Zarco est optimiste. Il aime la Ducati mais sait qu’il va devoir faire preuve de patience et apprendre avant de pouvoir aspirer à rouler devant.

Johann Zarco : « Ce furent de bons tests que ces trois jours. Petit bémol pour le troisième jour de ne pas avoir pu améliorer, mais je n’ai pas pu avoir la journée comme je le voulais, nous n’avons pas suivi le plan parfait car de petits problèmes sont survenus.

Je suis plutôt content, j’ai pu réaliser de longs runs et ça faisait longtemps que je n’avais pas pu m’entraîner à ça. Comparé a la Malaisie j’ai eu un meilleur contrôle de la moto et quand les pneus sont nouveaux, je peux faire un bon chrono. Le pilote revient petit à petit à sa bonne forme et c’est important. La Ducati me plaît, je suis quasiment prêt pour la course.

Je suis très content de l’équipe, Ducati me soutient et le team Avintia est heureux de ce soutien. Ils me voient aussi très motivé et en train de bien travailler, donc c’est comme une double motivation. C’est nécessaire dans une équipe et je suis content d’avoir ça. J’apprends, je ne tombe pas et ça m’aide à reconstruire ma confiance.

Il va vraiment falloir performer, que ce soit en qualification et en course. Pour l’instant je ne peux pas dire quel est mon point le plus fort, un tour sec ou le rythme de course, mais au Grand Prix il faudra savoir faire les deux. Je dois accepter qu’il me faudra un peu de temps pour apprendre ce que je dois apprendre et prendre le rythme des pilotes de devant. »

Stay tuned !
Rejoignez-nous sur Facebook, Twitter, Instagram.

Johann Zarco : « Je veux être pilote officiel »

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

1
Poster un Commentaire

1 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
0 Auteurs du commentaire
  S’abonner  
le plus récent le plus ancien le plus populaire
Notifier de

[…] Je sens que ma moto peut gagner », clamait Johann Zarco au sortir des derniers essais de la pré-saison 2020, à Losail. Il va falloir attendre pour en […]

Articles recommandés

Facebook

Nouvelles Applications

Disponible sur Google Play
Disponible sur Apple App Store