Test Misano, 13h (J1) : Espargaro prend le meilleur à la pause



Aleix Espargaro a signé le meilleur temps de la première matinée du test de Misano, juste avant la pause, ce mardi. Plusieurs éléments des prototypes MotoGP 2023 sont de sortie, notamment chez Yamaha pour Fabio Quartararo et Honda pour Marc Marquez.

La première matinée du test MotoGP de Misano s’est achevée avec les Aprilia RS-GP d’Aleix Espargaro et de Maverick Viñales au sommet du classement. Descendu en 1’31.531, le pilote de Granollers a devancé de 26 millièmes son coéquipier de Roses, qui est également le plus productif avec 51 tours au compteur. Fabio Quartararo complète un top-3 qui se tient en 57 millièmes, alors que les runs s’enchaînent pour tester différents éléments de la Yamaha YZR-M1 2023.

Apparemment remis de sa chute de dimanche, Pol Espargaro insère sa Honda au quatrième rang, juste devant la première Ducati d’Enea Bastianini. Ce-dernier a à Misano des pièces de la GP23 à tester, préparant ainsi son arrivée dans l’équipe d’usine aux côtés de Francesco Bagnaia, juste derrière lui ce mardi matin. Jorge Martin, qui aspirait aussi à être le coéquipier de Pecco l’an prochain, suit les deux hommes.

Alex Rins et Fabio di Giannantonio – meilleur rookie provisoire – son les deux derniers à être passés sous la barre des 1’32. Ce n’est pas le cas des pilotes de la VR46, Luca Marini et Marco Bezzecchi, bien que le but de ces journées d’essais ne soit pas d’aller chercher le meilleur chrono, sinon de régler les motos, essayer différentes pièces et préparer l’avenir.

De retour en MotoGP cent jours après sa dernière apparition, Marc Marquez a terminé avec 39 tours au compteur, et un meilleur temps proche de la barre des 1’31 (1’31.395). Il n’est qu’à 8 dixièmes du leader, et a commencé à tester des parties de la Honda RC213V 2023. Mais le plus important reste de savoir comment il se sentira physiquement à la fin de la journée, lui qui s’est fait opérer du bras droit trois mois plus tôt.

Les pilotes essayeurs de Ducati (Michele Pirro), Honda (Stefan Bradl), Aprilia (Lorenzo Savadori) et KTM (Dani Pedrosa) sont là. Yamaha n’a pas fait venir Cal Crutchlow, qui terminera la saison 2022 au WithU Yamaha RNF MotoGP Team en remplacement d’Andrea Dovizioso. Le nouveau retraité du MotoGP est présent et réalise des essais de développement pour le nouveau casque Alpinestars.

Invité par Suzuki à découvrir la GSX-RR ce mardi, Dominique Aegerter prend la mesure de la machine et de la catégorie. Le Suisse pourrait être appelé à venir remplacer Joan Mir au Grand Prix d’Aragon, du 16 au 18 septembre, si l’Espagnol n’est pas encore correctement rétabli.

Test MotoGP Misano – J1 (13h) :

Comment doubler Bagnaia ? Ducati ne veut « pas voir de folies »

 

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires