Test Qatar (J3) : L’espoir renaît chez Valentino Rossi



Le physique va mieux, le châssis va mieux, les pneus vont mieux, les chronos vont mieux, et tout ça fait que Valentino Rossi va mieux après la troisième journée de la pré-saison MotoGP. Le nonuple champion du monde n’est pas encore au niveau où il souhaiterait être, mais il y travaille et se satisfait de ses progrès.

Test Qatar (J3) : Le nouveau classement combiné, cliquez ici

Le week-end dernier, Valentino Rossi était l’un des rares pilotes à ne pas avoir amélioré entre samedi (1’55.584) et dimanche (1’55.708). L’Italien s’était perdu en cours de journée, avec des pneus qu’il n’arrivait pas à exploiter et sur une moto dont il avait du mal à jauger le potentiel. Deux jours de repos et de travail plus tard, le Docteur a repris la piste sur une autre dynamique, mercredi.

Em descendant en 1’54.618, Valentino Rossi a gagné près d’une seconde sur son meilleur temps. Ça ne se traduit pas encore par un bon classement (13e du jour, 14e du combiné), mais c’est un pas en avant. Surtout, le nouveau pilote Petronas Yamaha juge positifs les nouveaux éléments apportés à sa M1. Ses sensations étaient meilleures, et son enthousiasme est rassurant.

Plus vite au chrono : « Même si je ne devrais pas être content d’une 13e place, c’était une bonne journée parce que nous avons progressé par rapport aux deux jours précédents : le tour rapide et le rythme sont meilleurs. Je pense que nous nous en tirons bien, mais les meilleurs sont un peu plus rapides donc il y a encore du travail à faire.  »

Des essais probants : « Nous avons essayé de nouvelles choses avec le châssis et le carénage, que j’ai aimées et c’est bien pour améliorer la moto, donc ça a été une journée positive. Nous avons progressé partout, mais surtout en adhérence, et ça m’a égayé la journée. »

« Le nouveau châssis est meilleur, nous tournons mieux. Ce n’est pas la même sensation qu’avec celui de 2019, mais il en est beaucoup plus proche (que celui de 2020), donc il a des points positifs. J’ai essayé différentes choses pour l’aérodynamique. Nous avons beaucoup amélioré la vitesse de pointe, même si les Ducati sont toujours 10 km/h plus rapides. »

Du mieux partout : « Dimanche j’ai eu beaucoup de problèmes avec les pneus, je n’avais pas une bonne adhérence. Là les pneus étaient meilleurs et le châssis va bien, il m’a fait améliorer la base, mais aussi mon style de pilotage parce que dans certains virages je n’étais pas assez fort, surtout en entrée. C’est la somme de tout. Et quand tu essaies de meilleures choses, c’est aussi mieux pour la motivation. Je me sens également physiquement mieux que lors du premier test. »

« Il a donné une chance à mon rêve » : Morbidelli reconnaissant envers Rossi

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email
S’abonner
Notifier de
1 Commentaire
le plus ancien
le plus récent le plus populaire
Inline Feedbacks
View all comments

[…] Test Qatar (J3) : L’espoir renaît chez Valentino Rossi […]