Test Sepang, Dovizioso (J3) : « Rien n’est encore clair pour le début du championnat »



Andrea Dovizioso quitte la Malaisie avec des sentiments mixés. Il ne pilote pas sa Ducati comme il le voudrait, mais se concentre sur le rythme de course et rappelle que les essais ne sont que des essais.

« Rien n’est encore clair pour le début du championnat. Viñales et Rins semblent être au mieux, mais la course, c’est quelque chose de complètement différent. Ils ont le rythme et nous ne sommes pas trop loin, la position au classement compte peu. Avec les nouveaux pneus, c’est difficile de prédire quoi que ce soit. »

Ainsi Andrea Dovizioso met-il en garde ceux qui, se basant exclusivement sur les résultats du test de Sepang, seraient déjà en train de le ranger dans un placard. Classé 15e à une demi-seconde de la pole de Fabio Quartararo, battu par son coéquipier Danilo Petrucci ainsi que par les pilotes Pramac Francesco Bagnaia et Jack Miller, le pilote italien rappelle qu’il était là pour travailler sur autre chose que le time attack.

Dans son cas, le vice-champion du monde MotoGP s’est concentré sur les nouveaux pneumatiques Michelin. « Nous pouvons progresser sur la moto, mais honnêtement, gérer les pneus est très important et nous pouvons bosser dessus chaque fois que nous sortons en piste, souligne-t-il sur Gpone. Pour d’autres améliorations, comme le châssis, cela prendra du temps. »

Et ces pneus ne lui donnent pas entière satisfaction, même si les choses allaient mieux ce dimanche. « Mes sensations avec les pneus se sont grandement améliorées. Ce n’est pas facile parce qu’ils nous donnent plus de grip, ce qui est généralement bien, mais notre manière de rouler change beaucoup et j’en pâtis. Les pneus sont étranges, différents. Sepang est un bon circuit pour tester, mais les conditions sont à la limite.

Je dois m’adapter au changement, qui n’est pas qu’un simple changement. Sur l’angle max il n’y a pas tant de grip que ça, comme on a par exemple en traction. Quand on entre dans un virage, l’arrière pousse l’avant d’une manière différente à l’an dernier, et cela peut nous causer des problèmes. Je travaille là dessus et il y a de la marge pour progresser. »

Andrea Dovizioso tire cependant un bilan globalement positif de sa journée, parce qu’il a rattrapé un peu du retard qu’il avait pris sur son programme de travail. « Je ne roule pas comme je le voudrais », précise-t-il cependant, conscient que beaucoup reste encore à faire.

Ce dimanche, il fallait observer le rythme des uns et des autres, car c’est ce que cherchaient les pilotes après avoir tenté de prendre confiance sur leurs nouvelles machines vendredi et samedi. « Et on peut voir que peu ont réussi à rouler avec un bon rythme. Seul Miller et moi avons fait notre meilleur tour avec le pneu dur, et c’est une bonne nouvelle parce que c’est le pneu avec lequel tu fais ton rythme. »

Il sera de retour sur sa Ducati du 22 au 24 février à Losail, pour le dernier test MotoGP de la pré-saison 2020.

Test Sepang, J3 – Chronos :
1. Fabio Quartararo (Yamaha) – 1’58.349 _ 57 tours 
2. Cal Crutchlow (Honda) – 1’58.431 (+0.082) 69 tours 
3. Alex Rins (Suzuki) – 1’58.450 (+0.101) 42 tours 
4. Francesco Bagnaia (Ducati) – 1’58.502 (+0.153) 53 tours
5. Valentino Rossi (Yamaha) – 1’58.541 (+0.192) 51 tours
6. Danilo Petrucci (Ducati) – 1’58.606 (+0.257) 51 tours
7. Pol Espargaro (KTM) – 1’58.610 (+0.261) 34 tours
8. Jack Miller (Ducati) – 1’58.616 (+0.267) 48 tours
9. Aleix Espargaro (Aprilia) – 1’58.694 (+0.345) 45 tours 
10. Joan Mir (Suzuki) – 1’58.736 (+0.387) 32 tours  
11. Miguel Oliveira (KTM) – 1’58.764 (+0.415) 22 tours
12. Marc Marquez (Honda) – 1’58.772 (+0.423) 47 tours 
13. Franco Morbidelli (Yamaha) – 1’58.838 (+0.489) 58 tours
14. Andrea Dovizioso (Ducati) – 1’58.859 (+0.510) 51 tours
15. Johann Zarco (Ducati) – 1’58.951 (+0.602) 42 tours
16. Alex Marquez (Honda) – 1’59.042 (+0.693) 49 tours
17. Brad Binder (KTM) – 1’59.104 (+0.755) 45 tours 
18. Maverick Viñales (Yamaha) – 1’59.169 (+0.820) 83 tours
19. Tito Rabat (Ducati) – 1’59.549 (+1.200) 59 tours
20. Jorge Lorenzo (Yamaha) – 1’59.697 (+1.348) 45 tours
21. Bradley Smith (Aprilia) – 1’59.841 (+1.492) 60 tours
22. Takaaki Nakagami (Honda) – 1’59.860 (+1.511) 48 tours
23. Iker Lecuona (KTM) – 1’59.898 (+1.549) 23 tours 
24. Sylvain Guintoli (Suzuki) – 2’00.100 (+1.751) 27 tours
25. Mika Kallio (KTM) – 2’00.148 (+1.799) 43 tours
26. Yamaha Test 1 (Yamaha) – 2’01.123 (+2.774) 49 tours
27. Takuya Tsuda (Suzuki) – 2’03.674 (+5.325) 16 tours

Stay tuned !
Rejoignez-nous sur Facebook, Twitter, Instagram.

Test Sepang : Classement combiné, 19 pilotes en 8 dixièmes

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

1
Poster un Commentaire

1 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
0 Auteurs du commentaire
  S’abonner  
le plus récent le plus ancien le plus populaire
Notifier de

[…] pour Ducati, du moins en termes de chronos. Mais les pilotes, Andrea Dovizioso en tête, ont prévenu qu’ils ne cherchaient pas à claquer un bon temps, et que ce qui comptait était le résultat […]

Facebook

Nouvelles Applications

Disponible sur Google Play
Disponible sur Apple App Store