Test Sepang, Marquez (J3) : « J’ai chuté car je n’avais plus d’énergie »



Marc Marquez en a fini avec le test de Sepang. Tombé ce dimanche, le pilote Honda, toujours souffrant de son épaule, explique avoir poussé son corps « à la limite ».

Opéré de l’épaule fin novembre et encore en phase de récupération, Marc Marquez est arrivé diminué à Sepang, où sa condition physique était pire que ce qu’il pensait. Capable d’effectuer 37 tours vendredi, il est ensuite monté à 47 tours samedi, puis a fait de même ce dimanche. Son meilleur temps, un 1’58.772, lui a permis de se hisser à la 12e place.

Un chrono effectué le matin, quand il était encore frais. Car ensuite, les douleurs physiques sont revenues et ont causé une chute, sa deuxième en deux jours. « À midi j’étais détruit. L’après-midi je suis ressorti mais j’ai chuté parce que je n’avais plus d’énergie. Dans d’autres conditions j’aurais pu la sauver, mais là non, pas avec l’épaule dans cet état. Je suis allé à la limite avec mon corps, parce que le matin j’ai un peu plus forcé. »

Le champion du monde MotoGP espérait se sentir mieux, et indique que son deltoïde droit est à 60 %. « Je pensais que ce muscle n’était pas aussi important qu’il ne l’est, reconnaît-il. À voir comment va réagir l’épaule après les efforts de ces derniers jours. »

Dans ces conditions, Marc Marquez n’a logiquement pas pu effectuer le travail souhaité. Il a mis fin à sa session parce qu’il ne se sentait plus capable de bien piloter, et donc de donner des indications assez précises. « La position du corps n’est pas celle que j’aimerais avoir », répète-t-il. Vendredi soir, il avait expliqué ne pas pouvoir rouler avec son style de pilotage naturel.

Son retour en piste est prévu dans 13 jours, pour le test de Losail. Le Grand Prix du Qatar débute dans 26 jours. Sera-t-il en mesure d’y être à 100 % ? Lui dit que sa véritable interrogation concerne la Honda RC213V. « Pour la première course, je suis plus préoccupé par la moto que par mon état physique, parce que je n’ai pas été convaincu par certaines choses qui ont été essayées. Évidemment, le niveau de cette partie technique est fixé par la concurrence, et elle a fait un pas en avant », prévient-il.

Stay tuned !
Rejoignez-nous sur Facebook, Twitter, Instagram.

Test Sepang : Classement combiné, 19 pilotes en 8 dixièmes

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

1
Poster un Commentaire

1 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
0 Auteurs du commentaire
  S’abonner  
le plus récent le plus ancien le plus populaire
Notifier de

[…] n’avait plus la force de contrôler sa Honda. « À midi j’étais détruit, a-t-il expliqué. L’après-midi je suis ressorti mais j’ai chuté parce que je n’avais plus d’énergie. Dans […]

Facebook

Nouvelles Applications

Disponible sur Google Play
Disponible sur Apple App Store