Test Sepang : Nakagami loin d’être à 100 %



Difficile, pour Takaaki Nakagami, de tirer des conclusions après le test de Sepang. Le Japonais, opéré de l’épaule fin octobre 2019, se décrit comme n’étant même pas à 60 % de ses capacités physiques.

Takaaki Nakagami fut l’une des surprises du début de l’année 2019. Le Japonais, capable de se hisser quasi-constamment dans le top-10 (six fois lors des sept premières courses), avait passé un cap. Des blessures ont freiné sa dynamique, et sa saison s’est terminée plus tôt que prévu. Opéré d’une épaule qui souffrait de « dégâts sévères », il a manqué les trois derniers Grands Prix.

Trois mois plus tard, il a retrouvé le guidon de sa Honda RC213V à Sepang. Mais il s’est rendu compte que physiquement, ce n’était pas encore ça. Il n’a pu effectuer que 126 tours, contre 176 lors du même test mené en 2019. Son meilleur temps, 1’59.860, est 7 dixièmes plus lent que son record personnel sur le circuit malaisien.

Ses difficultés physiques l’ont empêché de bien travailler sur sa Honda. « Il est difficile de dire clairement si c’est une moto difficile ou pas, parce que ma condition physique n’est pas à 100 %. Elle semble en dessous des 60 %, plutôt 55-60 %. Ce circuit est assez physique, et dans certains secteurs je n’étais pas capable d’avoir un style de pilotage dynamique. Donc les chronos sont assez lents, et nous avons beaucoup de choses à améliorer. »

Comme pour Marc Marquez, qui souffre aussi de l’épaule, les choses sont allées en s’améliorant : il a bouclé 31 tours le vendredi, 47 le samedi et 48 le dimanche. « Le chrono n’est pas encore le meilleur et nous devons progresser là-dessus, mais nous avons pu essayer de nombreux éléments et c’est plutôt un résultat positif pour le feeling de la moto. »

Les doutes subsistent cependant, et il faudra attendre son rétablissement pour que de réelles conclusions soient tirées. « Dans certains domaines il y a des choses positives, et dans d’autres cela semble plus physique et le maniement est plus lourd. Difficile à dire. Si j’arrive à revenir à 100 % alors je pourrai vraiment commenter, mais pour le moment je ne peux pas le dire, c’est trop tôt. »

Takaaki Nakagami va passer les prochains jours au Japon, où il aura le temps de se reposer et poursuivre sa rééducation. Il sera de retour en piste au test de Losail, du 22 au 24 février.

Stay tuned !
Rejoignez-nous sur Facebook, Twitter, Instagram.

Test Sepang, Marquez (J3) : « J’ai chuté car je n’avais plus d’énergie »

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de