Test Sepang, Rossi (J1) : « Des choses sont meilleures, d’autres non »



Valentino Rossi dresse un bilan mesuré de son premier roulage avec la nouvelle M1, à Sepang. L’Italien a « un premier feeling positif » mais a besoin de plus.

Le temps presse pour Valentino Rossi. Il s’est donné les premiers Grands Prix de la saison 2020 afin de juger s’il est toujours assez compétitif pour poursuivre en 2021, ou prendre sa retraite. Les tests hivernaux sont donc plus importants que d’habitude, car il va devoir arriver fin prêt dès les premières courses de l’année.

Ce vendredi, il a effectué 48 tours et claqué une référence en 1’59.569, à six dixièmes du leader Fabio Quartararo. « La pluie a rendu le travail un peu plus compliqué et nous n’avons pu terminer l’ensemble du programme, mais j’ai quand même réussi à boucler 50 tours. Mes chronos et ma position ne sont pas géniaux, mais nous avons pu bien travaillé sur la M1 de 2020. »

Le prototype qui lui a été fourni à Sepang est différent de celui essayé à Valence et Jerez, en novembre dernier. Des modifications ont notamment été apportées au moteur et au châssis. « Cette moto est nouvelle. Par rapport à celle testée l’an dernier il y a des différentes, au niveau du moteur et du châssis. Mes sensations sont très différentes de celles des tests de Valence et de Jerez. Je crois aussi que c’est parce que cette piste est beaucoup plus rapide et large. Il semble que nous soyons plus rapides en ligne droite, mais il est encore un peu trop tôt pour le dire. L’écart s’est réduit mais nous devons continuer à travailler dur là-dessus. »

« Yamaha va dans la bonne direction »

Valentino Rossi se sent bien sur la Yamaha, mais il ne se voit qu’au début d’un long chemin. « Le premier feeling est positif mais il faut travailler parce que des choses sont meilleures, et d’autres pires. D’un certain point de vue nous avons une marge de progression, mais d’un autre côté nous ne sommes pas si mal et les sensations avec la moto sont assez positives. Quand une moto est nouvelle il faut du temps et des kilomètres pour bien jauger son potentiel et l’exploiter. »

En attendant de passer sous les 1’59 – peut-être demain ? –, l’Italien se réjouit de la nouvelle attitude du clan Yamaha. Il souligne des différences avec les années précédentes. « Depuis l’été dernier certaines choses ont changé et ils travaillent maintenant dans la bonne direction. Je sais que cela prendra un certain temps, mais à mon avis Yamaha a un grand potentiel. J’ai l’impression que le projet MotoGP est désormais important pour Yamaha, au cours des deux derniers années il l’était un peu moins. »

Test Sepang, J1 – Chronos :
1. Fabio Quartararo (Yamaha) – 1’58.945 _ 52 tours
2. Franco Morbidelli (Yamaha) – 1’58.996 (+0.051) 62 tours
3. Alex Rins (Suzuki) – 1’59.195 (+0.250) 56 tours
4. Cal Crutchlow (Honda) – 1’59.234 (+0.289) 39 tours
5. Jack Miller (Ducati) – 1’59.236 (+0.291) 47 tours
6. Maverick Viñales (Yamaha) – 1’59.367 (+0.422) 49 tours
7. Aleix Espargaro (Aprilia) – 1’59.427 (+0.482) 43 tours
8. Pol Espargaro (KTM) – 1’59.536 (+0.591) 48 tours
9. Joan Mir (Suzuki) – 1’59.568 (+0.623) 51 tours
10. Valentino Rossi (Yamaha) – 1’59.569 (+0.624) 48 tours
11. Andrea Dovizioso (Ducati) – 1’59.666 (+0.721) 35 tours
12. Marc Marquez (Honda) – 1’59.676 (+0.731) 37 tours
13. Alex Marquez (Honda) – 1’59.918 (+0.973) 38 tours
14. Danilo Petrucci (Ducati) – 1’59.939 (+0.994) 42 tours
15. Dani Pedrosa (KTM) – 2’00.017 (+1.072) 45 tours
16. Miguel Oliveira (KTM) – 2’00.131 (+1.186) 49 tours
17. Francesco Bagnaia (Ducati) – 2’00.136 (+1.191) 53 tours
18. Sylvain Guintoli (Suzuki) – 2’00.371 (+1.426) 48 tours
19. Johann Zarco (Ducati) – 2’00.464 (+1.519) 54 tours
20. Iker Lecuona (KTM) – 2’00.511 (+1.566) 44 tours
21. Brad Binder (KTM) – 2’00.519 (+1.574) 58 tours
22. Tito Rabat (Ducati) – 2’00.750 (+1.805) 54 tours
23. Takaaki Nakagami (Honda) – 2’00.815 (+1.870) 31 tours
24. Katsuyuki Nakasuga (Yamaha) – 2’01.080 (+2.135) 50 tours
25. Kohta Nozane (Yamaha) – 2’01.744 (+2.799) 22 tours
26. Lorenzo Savadori (Aprilia) – 2’03.150 (+4.205) 31 tours

Stay tuned !
Rejoignez-nous sur Facebook, Twitter, Instagram.

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de